Histoire de la Révolution de France: précédée de l'exposé rapide des administrations successives qui ont déterminé cette Révolution mémorable, Volume 16

Couverture

À l'intérieur du livre

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 87 - II sera tenu à Rastadt un congrès, uniquement composé des plénipotentiaires de l'Empire germanique et de ceux de la République française, pour la pacification entre ces deux puissances. Ce congrès sera ouvert un mois après la signature du présent traité , ou plus tôt s'il est possible.
Page 86 - Bohême, ne pourra, conformément aux principes de neutralité , recevoir dans chacun de ses ports, pendant le cours de la présente guerre, plus de six bâtimens armés en guerre, appartenant à chacune des puissances belligérantes.
Page 85 - Les titres domaniaux et archives des différens pays cédés ou échangés par le présent traité, seront remis, dans l'espace de trois mois à dater de l'échange des ratifications, aux puissances qui en auront acquis la propriété. Les plans et cartes des forteresses, villes et pays que les puissances contractantes acquièrent par le présent traité, leur seront fidèlement remis.
Page 123 - Capitole où vous avez tant de fois défendu les droits du peuple, et illustré la république romaine. « Ces enfans des Gaulois , l'olivier de la paix à la main , viennent dans ce lieu auguste y rétablir les autels de la liberté , dressés par le premier des Brutus. « Et vous, peuple romain, qui venez de reprendre vos droits...
Page 106 - ... esclave indompté qui rougit de ses chaînes; il invoque en mugissant le courroux de la terre contre le tyran oppresseur de ses flots , il combattra pour vous : c'est à l'homme libre que les élémens sont soumis. Pompée ne dédaigna pas d'écraser les pirates : plus grand que ce Romain, allez enchaîner ce gigantesque forban qui pèse sur les mers ; allez punir dans Londres des outrages trop long-temps impunis. De nombreux adorateurs de la liberté vous attendent; vous êtes le DE 11.
Page 106 - ... la puissance d'un peuple libre. Votre cœur est le temple de l'honneur républicain ; c'est à ce puissant génie qui vous embrase que le directoire confie cette auguste entreprise. Que les •vainqueurs du Pô, du Rhin et du Tibre, marchent sur vos pas : l'Océan sera fier de les porter; c'est un esclave indompté qui rougit de ses chaînes; il invoque en mugissant le courroux de la terre contre le tyran oppresseur de ses flots , il combattra pour vous : c'est à l'homme libre que les élémens...
Page 97 - République française n'a point de difficulté à restituer au roi de Prusse ses possessions sur la rive gauche du Rhin ; en conséquence, il ne sera question d'aucune acquisition nouvelle pour le roi de Prusse, ce que les deux puissances contractantes se garantissent mutuellement.
Page 90 - Les ordres de mon gouvernement, et un danger imminent de la république cisalpine , me rappelleront seuls au milieu de vous. Mais, dans quelque lieu que le service de ma patrie m'appelle, je prendrai toujours une vive sollicitude au bonheur et à la gloire de votre république, BONAPARTE.
Page 398 - ... crime sans exemple dans les annales des peuples civilisés; au nom de l'honneur de son auguste monarque , au nom / de son propre honneur, et au nom de sa vie, de faire au plus vite tout son possible pour sauver ce qui pourrait être encore à sauver. , ; Le capitaine répondit...
Page 105 - ... par la plus glorieuse paix vous faites tout à coup succéder à la puissance des armes françaises une attitude de repos plus formidable encore ; vous prouvez que l'on peut cesser de vaincre sans cesser d'être grand.

Informations bibliographiques