Bibliothèque françoise, ou Histoire de la littérature françoise ... des livres, publiés en françois, depuis l'origine de l'imprimerie ...

Couverture
Chez P. J. Mariette [&] H.-L. Guerin, 1756
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 300 - J'en boirais moins que ne fait un moineau. Je tirerai pourtant de mon cerveau Plus aisément, s'il le faut, un rondeau, Que je n'avale un plein verre d'eau claire A la fontaine. De ces rondeaux un livre tout nouveau A bien des gens n'a pas eu...
Page 277 - Ce grand ministre de la paix, Colbert, que la France révère, Dont le nom ne mourra jamais « Assez, assez, interrompit le ministre, vous voyez bien que c'est toujours la même chose!
Page 157 - J'ai peu de voix pour moi , mais je les ai sans brigue ; Et mon ambition, pour faire plus de bruit...
Page 408 - Si Corine en beauté fut célèbre autrefois , Si des vers de Pindare elle effaça la gloire , Quel rang doivent tenir au temple de Mémoire , Les vers que tu vas lire et les traits que tu vois ? Mademoiselle Deshoulières fit aussi des vers , mais très-inférieurs à ceux de sa mère.
Page 20 - C'est ce Paul , dont l'expérience Gourmande la mer et le vent ; Dont le bonheur et la vaillance Rendent formidable la France A tous les peuples du Levant.
Page 298 - Deux sonnets partagent la Ville, Deux sonnets partagent la Cour, Et semblent vouloir à leur tour Rallumer la guerre civile. Le plus sot et le plus habile En mettent leur avis au jour, Et ce qu'on a pour eux d'amour A plus d'un échauffe la bile. Chacun en parle hautement Suivant son petit jugement, Et s'il y faut mêler le nôtre, L'un est sans doute mieux rêvé, Mieux conduit, et mieux achevé, Mais je voudrais avoir fait l'autre.
Page 406 - Dieu (ait comment ! Auteur de qualité , Vous vous cachez en donnant cet ouvrage.
Page 143 - Clitandre , et y sema les incidents et les aventures avec une très vicieuse profusion , plus pour censurer le goût du public que pour s'y accommoder. Il paroît qu'après cela il lui fut permis de revenir à son naturel. La Galerie du Palais , la Veuve, la Suivante, la Place Royale, sont plus raisonnables.
Page 302 - Adieu, fortune, honneurs; adieu, vous et les vôtres, Je viens ici vous oublier ; Adieu, toi-même amour, bien plus que tous les autres Difficile à congédier...
Page 390 - Rien ne nous a/Tervit comme la Renommée. On perd bien du repos pour faire un peu de bruit , Et ce bruit ne vaut pas la peine qui le fuit. Pour moi, je ne fuis point la dupe de la Gloire; Je vous cede ma place au Temple de Mémoire, &c.

Informations bibliographiques