Œuvres de Jean Racine: avec les variantes et les imitations des auteurs grecs et latins, Volume 3

Couverture
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 349 - Et moi, je lui tendois les mains pour l'embrasser; Mais je n'ai plus trouvé qu'un horrible mélange * D'os et de chair meurtris et traînés dans la fange, Des lambeaux pleins de sang, et des membres affreux Que des chiens dévorants se disputoient entre eux.* Grand Dieu! ABNER.
Page 337 - et sur elle Répandre cet esprit d'imprudence et d'erreur, » De la chute des rois funeste avant-coureur! L'heure me presse : adieu. Des plus saintes familles Votre fils et sa sœur vous amènent les filles. SCÈNE III. JOSABET, ZACHARIE, SALOMITH, LE CHOEUR. JOSABET. CHER Zacharie, allez, ne vous arrêtez pas; De votre
Page 16 - Avez-vous dans les airs entendu quelque bruit? Les vents nous auroient-ils exaucés cette nuit? Mais tout dort, et l'armée, et les vents, et Neptune. AGAMEMNON. Heureux qui, satisfait de son humble fortune, " Libre du joug superbe où je suis attaché, Vit dans l'état obscur où les dieux l'ont caché ! 1
Page 246 - pour lui faire la guerre : Pour dissiper leur ligue il n'a qu'à se montrer; II parle, et dans la poudre il les fait tous rentrer. Au seul son de sa voix la mer fuit, le ciel tremble : II voit comme un néant tout l'univers ensemble ; , Et les foibles mortels, vains jouets du trépas,
Page 198 - poussent au penchant où leur cœur est enclin, Et leur osent du crime aplanir le chemin ! Détestables flatteurs, présent le plus funeste Que puisse faire aux rois la colère céleste! OENONE, seule. Ah dieux! pour la servir j'ai tout fait, tout quitté; Et j'en reçois ce prix! Je l'ai bien mérité.
Page 308 - Liban, dépouille-toi de tes cèdres antiques : Prêtres sacrés, préparez vos cantiques. UNE AUTRE. Dieu descend et revient habiter parmi nous : Terre, frémis d'allégresse et de crainte; Et vous, sous sa majesté sainte, Cieux, abaissez-vous. ' . ' • . i • UNE AUTRE. , Que le Seigneur est bon ! que son joug est aimable ! > Heureux qui dès l'enfance en connoît la douceur!
Page 387 - un moment après l'interrompt. JOAD. Quelle Jérusalem nouvelle ' Sort du fond du désert brillante de clartés, Et porte sur le front une marque immortelle? Peuples de la terre, chantez. Jérusalem renaît plus charmante et plus belle : D'où lui viennent de tous côtés Ces enfants qu'en son sein elle n'a point portés? 1
Page 325 - ensevelie. Je l'observois hier, et je voyois ses yeux Lancer sur le lieu saint des regards furieux ; Comme si, dans le fond de ce vaste édifice, Dieu cachoit un vengeur armé pour son supplice. Croyez-moi, plus j'y pense, et moins je puis douter Que sur vous son courroux ne soit près d'éclater, Et que de
Page 423 - De son joug odieux à la fin soulagée, Avec joie en son sang la regarde plongée. JOAD. Par cette fin terrible, et due à ses forfaits, Apprenez, roi des Juifs, et n'oubliez jamais , '; Que les rois dans le ciel ont un juge sévère , L'innocence un vengeur, et l'orphelin un père. 1
Page 361 - Laissez là cet habit, quittez ce vil métier : Je veux vous faire part de toutes mes richesses. Essayez dès ce jour l'effet de mes promesses : A ma table, par-tout, à mes côtés assis, Je prétends vous traiter comme mon propre fils. JOAS. Comme votre fils ! ATHALIE. JOAS. Quel père Je

Informations bibliographiques