Diète, Jésuites et Sonderbund: récit des événements qui ont amené l'expulsion des Jésuites et la chute du Sonderbund en novembre 1847

Couverture
Impr. Pache-Simmen, 1848 - 260 pages

À l'intérieur du livre

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 43 - Enfin les puissances intervenantes aiment à se persuader que le patriotisme et le bon jugement des Suisses leur prescriront la convenance ainsi que la nécessité de se sacrifier...
Page 11 - ART. 3. Un Conseil de guerre, composé d'un député de chacun des Etats nommés plus haut , muni des pouvoirs les plus étendus, a la direction supérieure de la guerre. Il se réunira en cas d'attaque effective ou de préparatifs menaçants. « ART. 4. Le Conseil de guerre, avec les pouvoirs qui lui sont remis , prend au besoin toutes les mesures nécessaires à la défense des cantons. Si le danger est'moins pressant, il s'entendra avec les gouvernements.
Page 24 - L'acte de Vienne reconnaît non pas une Suisse unitaire, mais une Suisse fédérative , composée de vingt-deux cantons. » Si un ou plusieurs de ces cantons viennent donc un jour nous dire que l'on menace leur existence indépendante , qu'on la veut contraindre ou détruire, 'qu'on marche à substituer une Suisse unitaire à la Suisse cantonale que reconnaissent les traités; que par là nos traités sont atteints, nous examinerons si, en effet, nos traités sont atteints.
Page 102 - ... discipline comme le plus grand de vos devoirs. Sans discipline il n'ya pas d'armée. C'est par leur discipline, autant que par leur vaillance , que vos ancêtres ont remporté de si éclatantes victoires et se sont acquis une si haute renommée. Il faut les imiter en cela , comme en toutes choses.
Page 166 - ... la ville et ensuite les portes intérieures. 3) La ville fournira les logements et la subsistance nécessaires d'après les règlements fédéraux. 4) Le Gouvernement de Fribourg licenciera immédiatement ses troupes. Les armes du Landsturm devront être déposées à l'arsenal, et inventaire en...
Page 102 - La Haute Diète , réunie à Berne , a décrété la mise sur pied de l'armée fédérale pour maintenir l'ordre intérieur, les droits de la Confédération et son indépendance. Elle m'a fait l'honneur de me désigner pour en prendre le commandement. Je viens donc me mettre à votre tête plein de confiance dans votre patriotisme et votre dévouement.
Page 166 - Les troupes fédérales garniront tous les postes occupés , garantiront la sûreté des personnes et des propriétés , et prêteront main forte aux autorités constituées pour le maintien de l'ordre public. „ 6° S'il devait s'élever des difficultés , autres que celles qui sont du ressort militaire , elles seront décidées par la haute Diète. „ Fait en double à Belfaux, le 14 novembre 1847.
Page 238 - On a pu se convaincre aussi combien une organisation militaire embrassant tous les hommes valides du pays est indispensable à la Confédération et que les exercices, les revues, les écoles, les camps ne sont point une vaine parade , ni une dépense de luxe. Officiers et' soldats ! L'expédition militaire confiée à votre patriotisme a eu les plus heureux résultats. L'alliance séparée, ce germe destructeur qui menaçait l'existence de la Suisse, a été anéantie. Partout la bannière fédérale,...
Page 240 - ... rien la gratitude du pays envers tous les citoyens qui ont pris les armes pour la Confédération, tant miliciens que volontaires. Officiers , sous-officiers et soldats, militaires de toutes armes et de tous grades ! Vous vous êtes montrés dignes de la confiance illimitée que la nation a placée en votre courage et votre dévouement. Vous avez rempli l'attente que la Diète vous a exprimée dans sa proclamation du 4 novembre dernier. Ainsi nous le déclarons au nom de la Suisse : L'armée...
Page 118 - Considérant qu'après tout cela il importe à la Confédération, et il est du devoir de la Diète de faire respecter les arrêtés pris par celle-ci conformément aux prescriptions du Pacte, et d'employer tous les moyens que le Pacte autorise pour faire cesser un état de choses qui menace la sûreté intérieure et extérieure de la Confédération ; » Vu les articles I, VI et VIII du Pacte fédéral ; » ARRÊTE CE QUI SUIT :

Informations bibliographiques