Pic de la Mirandole et la cabale

Couverture
éditions de l’éclat, 2007 - 498 pages
Tandis qu'un banquier néoplatonicien régnait oui Florence, le jeune comte de Concordia, Pic de la Mirandole (1463-1494), s'initiait à l'hébreu, à l'araméen et se faisait traduire par l'énigmatique Flavius Mithridate, juif sicilien converti et personnage haut en couleur, les œuvres des plus importants auteurs de la cabale juive, pour nourrir une pensée qui marquera de manière décisive la culture européenne. Restées longtemps inédites et souvent délaissées, ces sources juives de la Renaissance sont étudiées ici dans le détail, apportant des preuves nouvelles, si besoin était, de l'extraordinaire audace de la philosophie de Pic, en même temps que de la richesse d'une tradition, la cabale, qui plongeait ses racines au plus profond de ce qu'il convient d'appeler la "pensée juive ".
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Table des matières

dans les recherches cabalistiques de Pic
3
de conclusions cabalistiques
27
Étendue et développement
81
Cabaliste et traducteur
99
Symbolique du langage et symbolique des nombres
113
Maïmonide
125
Tout est dans tout
151
Interprétations christianisantes
163
Mystères parodiés
176
LA CABALE SELON PIC DE LA MIRANDOLE
185
Droits d'auteur

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Informations bibliographiques