Images de page
PDF
[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][graphic]
[ocr errors][merged small][ocr errors]

» largeur. Les Latins appelloient cette mesure acnua. La plus pe» tite partie du jugere se nomme scrupule , c'étoit un espace de dix » pieds en quarré ; & c'étoit en partant de ce sous-multiple que » les Arpenteurs dans leurs opérations disoient une once , un sex» tans , &c. de champs, jusqu'à ce qu'avec ces parties ils eussent » completté un jugere qui contenoit deux cents quatre-vingt-huit » scrupules, comme notre as antique avant les guerres de Car» thage. Deux jugeres étoient la portion que Romulus avoit assi» gnée à chaque Citoyen ; & parce que cette portion passoit par » héritage aux enfans , delà le nom d'hérédie qu'on lui donna. La » centurie étoit une superficie quarrée, dont le côté étoit de deux » mille quatre cents pieds. Dans la répartition des terres par tête » entre les Citoyens , on appella saltus quatre de ces centuries » conjointes. » Pline (lib. XVIII, cap. III.) dit qu'on appelloit jugere ce que » deux bœufs pouvoient labourer de terre en un jour; acte, une » étendue de terrein telle que les bœufs pussent en parcourir la » longueur sans se reposer & sans reprendre haleine. L'acte étoit » de cent vingt pieds ( 1 14.1 5 † de Roi) en quarré ; & deux » actes appliqués l'un au bout de l'autre faisoient le jugere ». Héron a aussi défini le jugere Romain à deux cents pieds philétériens de longueur sur cent de largeur, ou bien à deux cents quarante pieds Romains de longueur sur cent vingt de largeur. Puisque le scrupule de jugere étoit, selon Columelle & Varron, de cent pieds quarrés, il est évident que le côté en étoit de dix pieds, & par conséquent d'une décempede , ainsi le scrupule étoit une décempede quarrée , & le jugere en contenoit deux cents quatre-vingt-huit : aussi étoit-ce avec la décempede que les Arpenteurs Romains prenoient les dimensions des champs. Cicéron emploie souvent le nom de cette mesure, & il en forme le mot decempedator, qui signifie la même chose que metitor ou finitor, un Arpenteur. Ce n'étoit qu'à la distance d'une décempede du terrein de son voisin qu'il étoit permis, par les loix des douze Tables, de planter un figuier ou un olivier; car pour tout autre arbre , il étoit permis de le planter à la distance de cinq pieds. L'acte quarré des Romains valoit 36 1.9 toises quarrées du Châtelet; le jugere 723.7 ; l'hérédie 1447 ; la centurie 1o7.7 arpens à la mesure du Roi; & le salte ou saltus, 43o.7 arpens. L'acte quarré des Romains paroît être encore aujourd'hui la

[graphic]
[graphic]
[ocr errors]
[ocr errors][ocr errors]

Des mesures de capacité de l'antiquité pour les liqueurs & les grains.

[ocr errors]
[merged small][merged small][merged small][ocr errors][ocr errors]

en leur imprimant en quelque sorte le sceau de la nature qui est toujours la même, s'étoient étendus sur les mesures de capacité. Nous allons détacher celles-ci des premieres, auxquelles l'industrie de nos peres les avoit enchaînées si puissamment, que les unes ne pouvoient exister sans rendre l'existence aux autres. La cubature du pied pythique va nous restituer la capacité de l'amphoreus ou métrétès pythique, qui étoit la moitié du métrétès Attique. La cubature du pied géométrique nous rendra la capacité du métrétès ou bathim des Hébreux & des Egyptiens , & même le modios ou aporryma de Saïs. Nous allons retrouver dans la cubature du pied Romain la continence de l'amphore , quadrantal ou métrétès Romain. Le métrétès Attique, égal à une amphore Romaine plus un huitieme , recevra son antique existence de la cubature § pied Grec olympique. La cubature du pied philétérien sera la capacité du métrétès de Ptolémée ; & enfin la cubature de la coudée lithique ou coudée Royale de Babylone sera la capacité du métrétès d'Antiochus. Mais avant que d'entrer en matiere, ne seroit-il pas à propos d'exposer ici les valeurs & les rapports des mesures de capacité de Paris, auxquelles nous nous proposons de réduire celles des Anciens ? Pour les liqueurs, le muid contient deux feuillettes, quatre quartaux, huit métrétès ou pied de Roi cubiques, trente-six verges, veltes ou setiers, cent quarante-quatre pots, deux cents quatre-vingt-huit pintes , cinq cents soixante - seize chopines. La quarte ou le pot contient deux pintes, quatre chopines ou petits setiers , huit demi-setiers, seize possons ou poissons, trente-deux demi-possons, soixante-quatre roquilles , & quatre vingt-seize pouces cubiques du pied de Roi. Pour les grains , le muid ou tonneau contient douze setiers, vingt-quatre mines, quarante-huit minots, cent quarante-quatre boisseaux , dix-neuf cents vingt pintes de 48 ouces cubiques chacune, & deux mille trois cents quatre litrons. § , le sel , le charbon de bois, le charbon de terre, & le lâtre se vendent & s'achetent à des mesures dont le numéraire est un peu différent, quoique le boisseau ordinaire en soit toujours la base. J'en parlerai ailleurs ; nous n'en avons pas besoin ici. Dans l'examen que nous allons faire des vases anciens, nous croyons devoir commencer par ceux des Romains , dont nous nous servirons ensuite pour évaluer les vases des autres peuples, Nous apprenons de Fannius , ancien Grammairien, qui vivoit - dUl

[graphic]
« PrécédentContinuer »