Images de page
PDF

mesure d'Angleterre qui contient huit pintes angloises, de même que notre setier ou velte contient huit pintes de Paris ; il estime néanmoins que le mot Jauge pourroit bien venir plutôt du grec yauNos, qui se lit dans Hésychius & dans Suidas sous la même acception. L'original de la Jauge des grosses mesures est également à la garde du Prévôt de Paris , auquel il fut confié par un Edit de Philippe-Auguste, donné à Melun l'an 1222. Ce fut l'un des droits attribués depuis à l'Hôtel-de-Ville de cette Capitale. Il y avoit à Paris deux sortes de Jauges ou mesures, l'une pour les vins de Bourgogne, c'est-à-dire, ceux des vignobles situés audelà du pont de la Ville de Sens, & l'autre pour les vins françois des vignobles situés au-delà de ce même lieu. François I abolit cette distinction, par son Edit du mois d'Août 1527, & voulut que tous les vins amenés à Paris, tant par eau que par terre, fussent jaugés à la mesure de Paris ; savoir, la queue à 54 setiers, le muid à 36 setiers, & les autres vaisseaux à proportion de leur rapport avec les précédens ; à l'exception néanmoins des vins de la riviere de Loire, qui seront vendus de la mesure qu'ils se trouveront, pourvu toutefois que la queue tienne cinq à six setiers de plus que la jauge françoise. L'on avoit toujours pensé que la jauge de chaque futaille devoit s'entendre de la liqueur pure qu'elle contenoit; mais par un mauvais usage, les Jaugeurs y comprirent la lie : Henri II , par son Edit du mois d'Octobre 1 557 , réformant tous les abus qui s'étoient introduits dans les mesures & les poids , y comprit celui - ci ; il ordonna qu'à l'avenir le muid contiendroit trente-six setiers sur lie , & avec la lie trente-sept setiers & demi , & que la pipe ou muid & demi contiendroit cinquante - quatre setiers , non compris la lie, pour laquelle, à proportion du muid, il faut compter trois setiers. Cette Ordonnance de Henri II fut renouvellée par les Lettres-Patentes de Louis XIV en 1715 , pour être exécutées dans les autres Villes du Royaume. Les mesures de capacité pour les liqueurs à Paris, sont le pot ou la quarte, qui contient 2 pintes, 4 setiers ou chopines, 8 demisetiers, 16 possons , 32 demi-possons, 64 roquilles. Le muid contient 2 feuillettes , 4 quartaux, 8 pieds de Roi cubiques, 36 veltes, verges ou setiers, 144 pots, 288 pintes, &c. Tous les droits d'Aides se perçoivent sur le pied du muid de aris , contenant trente-six setiers, & chaque setier huit pintes

[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][graphic]
[ocr errors]

jamais également dans l'une & dans l'autre des mesures ; leur forme jour icelui office, ne le feront pas le lendemain; ainçois le feront les autres avant que ceux qui auront ce fait, en fassent plus , & prendront leurs dépens audit office faisant; tels comme ils regarderont & aviseront ensemble.

[ocr errors]

· grains, & dont la forme sphérique détermine à un arrangement

plus juste & plus uniforme : & à l'égard du second, ces grains ne sont plus jettés immédiatement & à force de bras dans l'étalon ni dans les mesures , mais dans une trémie qui est élevée au-dessus , & d'où ils coulent eux-mêmes entraînés par leur propre poids, selon la pente de la trémie , & conséquemment avec un mouvement toujours égal & une parfaite uniformité. L'on a encore joint à cette épreuve les regles que l'on a pu tirer de la Géométrie,

ar le moyen desquelles on a assigné aux mesures cylindriques § diametres & leurs hauteurs proportionnelles ; on verra tous ces détails, ainsi que le rapport des mesures entr'elles & leur usage particulier dans les Ordonnances anciennes qui ont été faites sur

cette matiere ; nous les rapporterons en leur entier, tirées du Traité de la Police.

Charles VI, à Paris, au mois de Février 1415 , chap. 18, art. 1 & 1 1:

[ocr errors]

Procès-verbal du Jeudi 15 Février 1458, touchant les étalonnages des mesures, & qui compose le cinquante-septieme Chapitre des anciennes

Ordonnances de la Ville de Paris.

[ocr errors]
« PrécédentContinuer »