Images de page
PDF
[merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small]
[graphic]
[ocr errors][graphic]
[ocr errors]
[graphic]

bled & 35o # grains, poids de marc. Cette piece de monnoie de 12 pennys de la livre de Troy de Londres a été quelquefois confondue par les Ecrivains du moyen âge avec le sicle qui n'en étoit que la moitié, & voilà pourquoi quelques-uns ont écrit que le sicle étoit égal au tétradrachme Attique; les autres, qu'il valoit 24 oboles Attiques & 384 sitarions ou grains de bled ; d'autres encore de 5 drachmes de Néron. L'once Asiatique contenoit 8 drachmes, selon Galien, Cléopatre, Dioscoride, S. Epiphane & d'autres; 2 stateres ou sicles (%. Wic. Epiphanius.). Je réserve aux mots talens à parler des cistophores. L'once Italique & Attique, appellée tetrassaron Italique par Cléopatre, par la raison sans doute que de son temps les Romains faisoient frapper quatre as d'une once de cuivre , valoit 1 ; once Asiatique, 3 duelles , tétradrachmes ou sicles, 4 tridrachmes Asiatiques ou siciliques Romains , 6 sextules Romaines ou didrachmes Asiatiques , 6 : drachmes Attiques , 7 drachmes de Papyrius, 8 drachmes de Néron , 9 # tétroboles Attiques , 12 drachmes Asiatiques , 12 # trioboles Attiques , 24 scripules , 37 # oboles Attiques, 42 sextans , 48 oboles pondérales, 72 lupins , 96 kikkabos , 144 siliques ou kérations, 288 aeréoles, 432 grains nummulaires, 576 sitarions & 526 grains de la livre de Paris. L'once Romaine étoit la douzieme partie du pondo ou livre Romaine , selon Fannius , Marcellus, Galien, Cléopatre, Dioscoride & d'autres ; elle valoit 24 scripules ou grammes, 6 sextules ou hexagions, selon Fannius, Marcellus, Priscien & d'autres; 8 deniers Romains de Néron, selon la plupart des Ecrivains de l'antiquité, peut-être 7 # deniers à certaines époques de l'Empire Romain, comme semblent l'insinuer quelques Auteurs & entr'autres Galien ; 7 deniers consulaires ou de Papyrius, selon Celse, Scribonius Largus , Pline & Galien, d'après quelques Médecins de Rome. Le tétraslatere ou tétrastatérion dans Pollux & Suidas, valoit 1 # once Italique , 2 onces Asiatiques, 4 tétradrachmes, 5 # tridrachmes, 8 didrachmes, 8 : drachmes Attiques, 9 ; drachmes de Papyrius, lo # drachmes de Néron, 12 : tétroboles Attiques, 16 drachmes siatiques, &c. & 7o ! # grains de Paris. La litre Asiatique, Hébraique & Egyptienne, mine Rabbinique, manéh schélchól , mine commune ou vulgaire, en Arabe rotolos, rotulos, rhetlos , rhytlos, ratelos, totalos valoit 6 tétrastateres, 8 on

,

ces Italiques, 12 onces Asiatiques, 24 tétradrachmes, 32 tridrach-
mes, 48 didrachmes, 5o drachmes Attiques, 56 drachmes de Papy-
rius, 64 drachmes de Néron, 75 tétroboles Attiques, 96 drachmes
Asiatiques, 1 oo trioboles Attiques, 192 scripules, 3oo oboles Atti-
ques, 336 sextans, 384 oboles pondérales, 576 lupins, 768 kikka-
bos, 1 1 52 kérations, 23o4 chalcous, 3456 grains nummulaires, 46o8
sitarions, & 42o8 grains ou 7 # onces ou o.456 6 = livres de Paris.
Elle contenoit 12 onces Asiatiques & 24 tétradrachmes, suivant les
manuscrits du Vatican ; elle étoit les # de la mine sacrée, selon Jose-
phe , ce qui est démontré vrai par le témoignage de nombre
d'Ecrivains que nous avons déja cités au commencement de ce
mais Josephe n'est pas toujours conséquent, ou ne sait
pas bien calculer : car au huitieme Chapitre du septieme Livre
de ses Antiquités Judaïques, il dit qu'Absalom avoit la tête si
belle, que lorsqu'on coupoit ses cheveux au bout de huit mois
ils pesoient deux cents sicles qui font cinq livres. Ces deux cents
sicles feroient 8 , litres Asiatiques, 5 , livres Romaines, 4 # mines
Attiques & 3 # mines sacrées. Je pense qu'il faut lire 1 2o sicles
qui font cinq litres ou deux mines sacrées, & l'on aura encore
bien de la peine à croire que la chevelure d'Absalom , coupée
tous les huit mois, pesât chaque fois 36 à 37 onces du poids de
marc de Paris. La rotule se reconnoit aujourd'hui dans le marc
d'Espagne & de Portugal, & les deux rotules valant une mine
Attique font à-peu-près plus ou moins la livre avoir du poids de
Londres, la livre d'Alicante, de Cadix, de Malaga , de Séville,
de Lisbonne, de Lyon, & le poids des mines de Leipsik.
La mine talmudique, grand argyre valoit 1 # litre, 6 # tétras-
tateres, 8 # onces Romaines, 12 # onces Asiatiques, 2 5 sicles,
33 , tridrachmes, 5o didrachmes, 52 # drachmes Attiques, 58 #
drachmes de Papyrius, 66 # drachmes de Néron, 1oo drachmes
Asiatiques, 2co scripules, &c. 4383 # grains ou o.4756 livres du
oids de Paris. Il y avoit une mine de douze onces & demie,
selon Cléopatre. Voyez les autres autorités au Chapitre des mon-
noies. La mine talmudique se trouve aujourd'hui fort répandue en
Europe, en Allemagne sur-tout; c'est le marc de Cologne , de
Berlin, de Bonn, de Copenhague, de Dantzic, de Dresde, de
Freyberg, de Manheim, de Munich , &c. Les deux mines talmu-
diques font la livre d'Aix-la-Chapelle, Amiens, Anvers, Arschot,

[ocr errors]
[graphic]
« PrécédentContinuer »