Images de page
PDF
[ocr errors]

Quingentiès. . . . . « . . . . | 5ooooooo
Milliès. . . . . . . . . . . . | 1oooooooo
Bis Milliès.. . . . . . . . . .. l 2oooooooo
Bis milliès & quadringentiès. . . . | 24ooooooo
Ter milliès. . . . .. . . . . . . | 3oooooooo
Noniès milliès. . . . . . . . . . | 9oooooooo

Deciès milliès. . . . . . . . . . | 1ooooooooo
Quater deciès milliès. . . . . . . .. l4ooooooooo

[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[graphic]

|

:

deciès centena millia H S. On tirera la même démonstration d'une

terai ici.

· jolie Epigramme de Martial ( lib. I, epigr, 1 o3.) que je rappor

[ocr errors]
[ocr errors]

pris cela pour la livre Romaine, & en ont conclu que le denier .

[ocr errors][merged small]
[ocr errors]
[ocr errors]
[merged small][ocr errors]

les Conjurés) de ce qu'ayant été relevés § leurs camarades ; ils n'en étoient pas moins demeurés en faction, leur fit donner

[ocr errors]
[ocr errors]

des monnoies Romaines pour donner à ses soldats ; mais quelle que soit la somme d'argent qu'il fit distribuer à chacun d'eux, Quinte-Curse ne l'auroit pas rendu par quinquaginta sestertia, §i avoit connu le sestertium pour valoir 2 5o deniers, en sorte que la part de chacun eût été de 12 ;oo deniers. Il est bien plus rai. sonnable de croire que le Roi leur fit présent à chacun de 2o drachmes Asiatiques, qui reviennent à 1 o liv. 8 sous 4 deniers de notre monnoie, ou peut-être, plutôt encore, de dix drachmes Attiques, qui font 12 # deniers de Néron, 5 1 ; sesterces, & 1o liv. de notre monnoie. Cette récompense me paroît bien honnête pour quelques heures de temps employées de plus qu'à l'ordinaire par des jeunes gens à qui les Rois de Macédoine pou. voient faire donner le fouet quand ils manquoient à leur devoir. Il seroit également inutile de se retrancher sur l'Epigramme sui

vante de Martial (lib. X , epig. 75.),

[ocr errors][ocr errors]
[ocr errors][ocr errors][merged small][merged small][ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors]
« PrécédentContinuer »