La grande fracture 1790-1793

Couverture
Place des éditeurs, 28 août 2014 - 426 pages

Le moment où le destin de la France a basculé, mis en scène et expliqué par l'un de nos plus illustres historiens.
14 juillet 1790 : la fête de la Fédération, au Champ de Mars, célèbre l'union des Français sur la base de la liberté et de l'égalité. 21 janvier 1793 : Louis XVI, condamné par la Convention pour trahison, est guillotiné. Entre ces deux dates, la monarchie constitutionnelle a fait naufrage, la République a été proclamée. C'est une révolution dans la Révolution. Mais l'union nationale a sombré, le schisme religieux et les massacres de septembre 1792 annoncent la guerre civile, tandis qu'aux frontières les armées de l'Europe coalisée menacent.
C'est cette grande fracture que décrit Michel Winock, avec autant de rigueur que d'émotion, et avec la verve qui avait déjà fait revivre 1789, l'année sans pareille.

Nouvelle édition revue et augmentée.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

À propos de l'auteur (2014)

Michel Winock est professeur émérite à l'Institut d'études politiques de Paris. Il est l'auteur de nombreux ouvrages, parmi lesquels La Fièvre hexagonale. Les grandes crises politiques 1871-1968, Le Siècle des intellectuels (Prix Médicis essai 1997), ainsi que plusieurs biographies d'envergure sur Clemenceau, Mme de Staël, Flaubert et François Mitterrand.

Informations bibliographiques