Mélanges intéressans et curieux: ou, Abrégé d'histoire naturelle, morale, civile, et politique de l'Asie, l'Afrique, l'Amérique, et des terres polaires. 1765

Couverture
chez Durand, 1765 - 10 pages
0 Avis
Les avis ne sont pas validés, mais Google recherche et supprime les faux contenus lorsqu'ils sont identifiés
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 215 - Jagas , ni plus de quatorze ou quinze femmes de la même nation, parce qu'ayant quitté leur patrie depuis plus de cinquante ans , leur armée avait eu le temps de se renouveler plus d'une fois.
Page 248 - ... et se mettent à battre des mains, à sauter, à danser, à élever leur voix de toute leur force; à la fin, ils ne gardent plus de mesure ni de pause dans leurs chants.
Page 185 - On lui offre les premiers , comme un juste hommage ; et lui-même se vante de n'être pas sujet à la mort. Pour confirmer les Nègres dans cette ridicule opinion , lorsqu'il se sent près de sa fin par la faiblesse de l'âge, ou par la maladie, il appelle un de ses disciples pour lui communiquer le pouvoir qu'il a de produire les biens de la terre ; ensuite il le fait étrangler publiquement avec une corde, ou tuer d'un coup de massue.
Page 45 - ... brisent avec tant de fureur, que le pilote le plus hardi n'en approche pas sans effroi. Les habitans assurent que le nombre des îles, dans les treize atollons, monte jusqu'à douze mille, et le roi des Maldives prend le titre de sultan de treize provinces et de douze mille îles ; mais Pyrard s'imagine qu'il faut entendre par ce nombre une multitude qui ne peut être comptée , d'autant plus qu'une grande partie de ce qui porte le nom d'îles n'offre que de petites mottes de sable inhabitées,...
Page 215 - ... et les filles de douze ou treize ans, comme s'ils étaient nés d'eux; tandis qu'ils tuent les pères et les mères pour les manger. Ils traînent cette jeunesse dans leurs courses , après leur avoir mis un collier, qui est la marque de leur...
Page 168 - ... & très exactement féparées , comme dans une étoffe rayée ; que d'ailleurs elles s'étendent non-feulement fur le corps , mais fur la tête , fur les...
Page 60 - L'honneur du pays consiste à manger du riz accordé par le roi. Les nobles même obtiennent peu de considération lorsqu'ils ne joignent pas cet avantage à celui de la naissance. Tous les soldats en jouissent, surtout ceux de la garde du roi, qui sont au nombre de six cents, divisés en six compagnies» sous le commandement de six moscoulis.
Page 30 - C'est à leur tribunal qu'on appelle , en dernier ressort, dans toutes les affaires où l'on ne s'en tient pas au jugement des gouverneurs particuliers des provinces ou des villes. Ces deux officiers en ont de subalternes, qui portent, pour marque de leur dignité, un bâton crochu par le haut.
Page 80 - ... font très-minces : la face , qui eft couverte d'une peau blanche , eft d'une laideur affreufe & toute ridée ; les dents font larges & fort jaunes ; les mains font fans...
Page 171 - Il ètoit de la hauteur d'un enfant de trois ans , & d'un embonpoint médiocre ; mais quarrè & bien proportionné, fort agile & fort vif, les jambes charnues & robuftes , tout le devant du corps nud , mais le derrière couvert de poil noir. A la première vue , fon vifage reflembloit à celui d'un homme ; mais il avoic le nez plat & recourbé.

Informations bibliographiques