Études de philologie comparée sur l'argot et sur les idiomes analogues parlés en Europe et en Asie

Couverture
Firmin Didot Frères, Fils et Cie, 1856 - 516 pages
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 138 - et leur dit : • Gens de bien, Ouvrez vos yeux. Voyez, y at-il rien ? — Non,» dit quelqu'un des plus près regardans. « Et c'est, dit-il, le diable, oyez-vous bien ? Ouvrir sa bourse, et ne voir rien dedans. OEuvres poétiques de Mellin de S.-Gelais, etc. A Paris, M. DCC. XIX.,
Page 357 - 1794. Gedruckt auf Kosten eines Hypochondristen. Chez nous, il existe un petit volume, intitulé : Guide du Prussien, ou Manuel de l'artilleur sournois, à l'usage \des personnes constipées, des personnages graves et austères, des dames romantiques, et de tous ceux qui sont esclaves du préjugé. (Paris, Ponthieu, 1825, in18)
Page 303 - quand ils veulent duper un aubergiste, un épicier ou un marchand de tabac crédules. Nettoyer , va Voler. La Fontaine a employé ce mot, avec ce sens, dans sa fable le Chien qui porte à son cou le dîner de son maître
Page lv - fils apprinst aux tavernes à parler, qu'aux escholes de la parlerie. » [Essais de Montaigne, liv. III, chap. vin.) (160) Recueil de l'origine de la langue et poésie françoise, ryme et romans, etc.
Page 290 - Pourveu qu'on soit morgant, qu'on bride sa moustache, Qu'on frise ses cheveux, qu'on porte un grand panache , Qu'on parle barragouyn, et qu'on suive le vent, En ce temps du jourd'huy l'on n'est que
Page 3 - qui se disait autrefois pour mettre d'accord des assertions, des prétentions opposées : ce qui entre en première ligne dans les devoirs d'un juge de paix. Ainsi a bien à faire un prince d'estre bien sage, quand il va en pays estrange, pour accorder toutes ses vielles. {Mémoires de Philippe de Commines, liv. V,
Page 76 - sf Cheminée, estaminet, tabagie. Bougie, sf Canne. Ce n'est qu'avec une canne que les aveugles peuvent s'éclairer. Bouillon, sm Mauvaise affaire. ... Il lui lit boire le calice amer de ce bouillon, mot en usage dans la librairie pour peindre l'opération funeste à laquelle s'étaient livrés Fendant et Cavalier en publiant le livre d'un débutant,
Page xxxviii - avoir inspiré ces paroles que Plante met dans la bouche du vieillard du Trinummus : « C'est rendre un mauvais service au mendiant que de lui donner de quoi manger ou boire ; car on perd ce qu'on lui donne, et on prolonge sa vie pour la misère.
Page liii - ne laissèrent pas d'aller aux susdites foires, où ils trouvèrent grande quantité de pauvres gueux, desquels ils s'accostèrent et leur apprirent leur langage et cérémonies. Les gueux, réciproquement, leur enseignèrent charitablement à mendier. Voilà d'où sont sortis tant de braves et fameux argotiers,
Page 25 - le prototype d'un jargon fort singulier et fort extravagant dont on a jusqu'ici attribué l'invention à Vadé, et que certains mystificateurs des premières années de notre siècle avoient remis en vogue. C'est une langue factice, dont le secret consiste à former des phrases composées de mots étonnés d'être ensemble, et qui

Informations bibliographiques