Le schéma corporel en sophrologie et ses applications thérapeutiques: le corps à témoin

Couverture
Éd. l'Harmattan, 1999 - 206 pages
Comment ne pas être conscient, à travers un tel ouvrage, de s'attaquer à deux sujets aussi peu et mal connus l'un que l'autre ? La sophrologie d'abord, souvent affectée d'une image floue, voire ésotérique, alors qu'elle est essentiellement une méthode de relaxation " accompagnée ", créée en relais de l'hypnose et destinée à faire prendre au patient le recul et la prise de conscience qui peuvent lui permettre de reconnaître et de dominer des problèmes existentiels, qui ne sont pas toujours justiciables des thérapies classiques. Le schéma corporel ensuite, considéré comme l'un des " piliers " de la sophrologie, et qui ne se définit guère que par la négative: ni le corps physique, ni l'image du corps (Françoise Dolto en témoigne), mais ce " socle " que l'on ne voit jamais et qui pourtant supporte notre tonus, nos gestes, notre position dans l'espace et jusqu'à notre sentiment même d'exister. Notre propos va consister, à travers quelques cas exemplaires, à montrer comment l'intégration de ce schéma corporel " comme réalité vécue " peut permettre de parvenir à une autonomie si vacillante aujourd'hui, et à travers elle, de maîtriser les peurs qui sont à l'origine du malaise, du simple stress aux phobies les plus spectaculaires, de la dépression à ses déguisements tels que la boulimie et autres dépendances. Tout ce qui est du corps doit repasser par le corps - c'est ce que nous avons voulu exprimer à travers la formule qui signe notre propos - Le corps à témoin.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Informations bibliographiques