Dictionnaire historique, Volume 6

Couverture
Mathieu Rieger fils, 1784

À l'intérieur du livre

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 176 - Ce pain, cet aliment dans mon corps digéré, Se transforme en un lait doucement préparé ? Comment, toujours filtré dans...
Page 266 - Il ménagea le trésor royal avec tant d'économie, que , sans charger les peuples, il trouva le moyen d'envoyer au roi de l'argent toutes les fois qu'il en demanda. Ce ministre m. à St.-Denys en 1162. Le roi honora ses funérailles de sa présence et de ses larmes. Les religieux de St.-Denys s«; contentèrent de graver ce» mots sur son tombeau : Ci gît l'abbé Suger.
Page 281 - Le barbare *Sylla s'étant fait déclarer dictateur perpétuel , parut dans la place avec le plus terrible appareil, établit de nouvelles lois, en abrogea d'anciennes , et changea selon son gré la forme du gouvernement. Quelque temps après il renouvela la paix av.ee Tome XL ' Mithridate , donna à Pompée le titre de Grand , et se dépouilla de la dictature.
Page 366 - Tliomafius mourut en 1728 , regardé comme un efprit bizarre & un homme inquiet. On a de lui un grand nombre d'ouvrages en latin & en allemand. Les principaux font : I. Une Introduction à la Philofophie de la Cour.
Page 132 - ... à cacher ses vices et à faire éclater ceux des autres , tour à tour insolent et flatteur , modeste au dehors, mais dévoré au dedans de la soif de régner , il employoit , dans cette vue, tantôt le luxe et les largesses . tantôt l'application et la vigilance. Il mit en œuvre tant d'artifices auprès de Tibère , que ce prince . caché pour tout le monde , étoit pour lui sans secret et sans défiance.
Page 424 - On dit qu'ils en firent mourir plus de 200 mille ; et les Juifs d'Egypte , en proie à la même fureur, exercèrent des barbaries non moins atroces. Ces horreurs furent punies comme elles le méritoient. On ne souffrit plus de Juifs sur ces côtes , et on y égorgeoit même ceux que la tempête y jetoit.
Page 58 - Concevez un homme facile, doux, complaisant, traitable, et tout d'un coup violent, colère, fougueux, capricieux. Imaginez-vous un homme simple, ingénu, crédule, badin, volage, un enfant en cheveux gris; mais permettez-lui de se recueillir, ou plutôt de se livrer à un génie qui agit en lui, j'ose dire, sans qu'il y prenne part et comme à son insu: quelle verve! quelle élévation! quelles images! quelle latinité! — Parlez-vous d'une même personne? me direz-vous. — Oui, du même, de Théodas,...
Page 265 - SUEUR, (Euftache le) Peintre, né à Paris en 1617 , mort dans la même ville en 1655 , étudia fous Simon Vouet, qu'il furpaifa bientôt par l'excellence de fes talens.
Page 549 - Cet avantage reconnu, il s'attacha à "faciliter l'opération de la comparaifon des quantités inconnues avec les quantités connues , en les arrangeant d'une certaine manière , & en faifant évanouir les fractions. Il inventa auffi une règle pour extraire racine de toutes les équations arithmétiques.
Page 494 - Amfterdam en 1681 , & mort dans la même ville en 1749. Le goût le plus délicat, le coloris le plus brillant, le pinceau le plus moelleux , joints à une imitation parfaite de la Nature, ont rendu les Ouvrages de cet ingénieux Artifte d'un prix infini.

Informations bibliographiques