L'hermite de la Chaussée-d'Antin; ou, Observations sur les mœurs et les usages parisiens [by V.J.É. de Jouy]. (Œuvres complètes d'Étienne Jouy).

Couverture
1824
0 Avis
Les avis ne sont pas validés, mais Google recherche et supprime les faux contenus lorsqu'ils sont identifiés
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 206 - ... affront est toujours bien réparé par un coup d'épée, et qu'on n'a jamais tort avec un homme pourvu qu'on le tue. Il ya, je l'avoue, une autre sorte d'affaire où la gentillesse se mêle à la cruauté, et où l'on ne tue les gens que par hasard ; c'est celle où l'on se bat au premier sang. Au premier sang, grand Dieu ! Et qu'en veux-tu faire de ce sang, bête féroce? le veux-tu boire?
Page 265 - Et si Rome demande une vertu plus haute, Je rends grâces aux Dieux de n'être pas Romain, Pour conserver encor quelque chose d'humain.
Page 96 - Nouschirvan adresse a son fils Hormizdas : » Mon fils, vous allez régner. Voulez-vous être digne du trône que je vous laisse, faites justice, réprimez l'insolence, soulagez le pauvre, aimez les lettres, protégez les sciences, écoutez les vieillards , employez les jeunes gens, et n'en croyez que vos yeux pour chercher le mérite. Si vous observez exactement cette règle , le Ciel vous exaucera, vos ennemis vous craindront, vos amis vous seront fidèles , vous ferez le bonheur de vos sujets,...
Page 258 - J'ai recueilli la sentence du vieillard et la pensée de l'enfant, le jugement de l'homme de lettres, le mot de l'homme du monde et les propos du peuple; et s'il m'arrive de blesser l'artiste, c'est souvent avec l'arme qu'il a lui-même aiguisée.
Page 88 - La même erreur les fait errer diversement : Chacun suit dans le monde une route incertaine, Selon que son erreur le joue et le promène ; Et tel y fait l'habile et nous traite de fous, Qui sous le nom de sage est le plus fou de tous.
Page 31 - Tel vous semble applaudir, qui vous raille et vous joue. Aimez qu'on vous conseille, et non pas qu'on vous loue.
Page 189 - La promenade du bois était charmante ; tout Paris s'y était donné rendez-vous... Nous avons bien ri de la grosse baronne avec son coupé vert tendre et ses armes qui tiennent toute la largeur des panneaux. Alfred m'a fait remarquer que la pauvre femme suivait, sans s'en douter, la voiture de madame d'Arcis, où j'ai cru reconnaître le jeune Saint-Aimé.
Page 114 - J'estime plus ces honnêtes enfants Qui de Savoie arrivent tous les ans, Et dont la main légèrement essuie, Ces longs canaux engorgés par la suie...
Page 189 - Nous retournions au logis; le hasard nous fait remar» quer au pont tournant le caricle d'Alfred, aide de camp » et neveu de mon mari; nous l'avons rencontré lui-même » sur la terrasse de l'eau. M. de Cormeil, que ses affaires » appelaient ailleurs, lui a proposé de me conduire au bois » de Boulogne : mon petit neveu a consenti sans trop d'em
Page 188 - Après avoir écrit quelques billets, j'ai demandé mes chevaux, et je me suis jetée dans ma voiture, en camisole, enveloppée dans un cachemire, et j'ai été au bain, » J'étais de retour à une heure; mon mari s'était lassé d'attendre : je croyais déjeuner seule, madame d'Hennecourt et sa fille sont venues me tenir compagnie.

Informations bibliographiques