Démocratie et société de la connaissance

Couverture
PUG - Presses universitaires de Grenoble - 144 pages
Daniel Innerarity relie la notion de démocratie à la connaissance de deux façons. Dans un premier temps, en avançant que les problématiques résolues par la science concernent tous les citoyens. Dans un second temps, en expliquant que les problèmes fondamentaux rencontrés par toute démocratie (comme la crise économique) ne sont pas liés à un manque de volonté politique, mais plutôt à un échec cognitif, qui doit se résoudre à la fois par une meilleure connaissance des réalités à travers lesquelles le politique agit, et par un usage fin des outils de gouvernance. La connaissance doit être au service de l’homme pour permettre d’améliorer le vivre ensemble et in fine, le fonctionnement démocratique. Cet ouvrage est la traduction de l’ouvrage du philosophe Daniel Innerarity, La Democracia del conocimiento. Por una sociedad inteligente (Paidos, 2011, également traduit en anglais et en allemand.)

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

À propos de l'auteur (2015)

Daniel Innerarity est professeur de philosophie politique à l’Université du Pays Basque (Espagne) et directeur de l’Institut de Gouvernance Démocratique (Saint-Sébastien). Il a enseigné dans plusieurs universités européennes (Université de Paris 1-Panthéon Sorbonne, Institut Universitaire Européen de Florence, London School of Economics, etc.). Auteur de nombreux ouvrages sur la société contemporaine, il a obtenu plusieurs prix importants parmi lesquels, en 2013, le prix « Príncipe de Viana » de la culture pour l’ensemble de son oeuvre. Ses ouvrages ont été traduits en plusieurs langues, en particulier en français : La transformation de la politique (Flammarion), Le futur et ses ennemis (Flammarion) et L’éthique de l’hospitalité (Presses Universitaires de Laval).

Informations bibliographiques