Oeuvres complètes de Buffon, mises en ordre et précédées d'une notice historique par m. A. Richard ... suivies de deux volumes sur les progrès des sciences physiques et naturelles depuis la mort de Buffon: Mammifœres

Couverture
Chez audouin frères et chez N. Delangle, 1826
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 459 - ... et d'un gris plus clair, et mêlé d'un peu de jaune sur la gorge, la poitrine et' le ventre ; il marche à quatre pieds, et n'a souvent pas un demi-pied de longueur depuis le bout du nez jusqu'à l'origine de la queue. Les femelles ne sont pas sujettes à l'écoulement périodique• (i).
Page 73 - Pussent anciennement multipliés , ces espèces ne seroient pas parvenues jusqu'à nous , elles eussent été détruites par les autres , comme elles le seront un jour. Nous avons dit qu'il semble que tout ce qui peut être, est; ceci paroît en être un indice frappant : ces paresseux sont le dernier terme de l'existence dans l'ordre des animaux qui ont de la chair et du sang...
Page 214 - ... l'éléphant et -vaincre le lion. . : . » , . ' Mais, depuis les anciens, depuis la découverte des parties méridionales de l'Afrique et des Indes , on a trouvé un autre singe avec cet attribut de grandeur; un singe aussi haut, aussi fort que l'homme, aussi ardent pour les femmes que pour ses femelles ; un singe qui sait porter des armes , qui se sert de pierres pour attaquer, et de bâtons pour se défendre , et qui d'ailleurs ressemble encore à l'homme plus que le...
Page 243 - ... quelque ressemblance qu'il y ait donc entre l'hottentot et le singe, l'intervalle qui les sépare est immense, puisqu'à l'intérieur il est rempli par la pensée et au dehors par la parole.
Page 248 - ... ce qu'ils tiennent de la Nature, mais encore ce qu'ils ont reçu de leurs aïeux et de la société dont ils font partie; ce n'est plus une communication faite par des individus isolés qui, comme dans les animaux, se...
Page 98 - ... dont trois sont situés en avant, et le quatrième est à un pouce de distance des autres : tous ces doigts sont garnis d'ongles plus courts dans ceux de devant, et un peu plus longs dans ceux de derrière.
Page 242 - ... farouche; les oreilles , le corps et les membres velus ; la peau dure comme un cuir noir ou tanné ; les ongles longs , épais et crochus ; une semelle calleuse en forme de corne sous la plante des pieds : et pour attributs du sexe , des mamelles longues et molles, la peau du ventre pendante...
Page 242 - ... de poils encore plus grossiers , qui, par leur largeur et leur saillie, raccourcissent le front et lui font perdre son caractère auguste, et...
Page 233 - Comparons les œuvres de la nature aux ouvrages de l'homme ; cherchons comment tous deux opèrent, et voyons si l'esprit, quelque actif, quelque étendu qu'il soit, peut aller de pair et suivre la même marche, sans se perdre lui-même ou dans l'immensité de l'espace, ou dans les ténèbres du temps, ou dans le nombre infini de la combinaison des êtres. Que l'homme dirige la marche de son esprit sur un objet quelconque ; s'il voit juste, il prend la ligne droite, parcourt le moins d'espace et emploie...
Page 250 - ... tort de dire que ces corps bruts ou ces machines ne se meuvent ainsi que pour s'imiter ; il en est de même du singe relativement au corps de l'homme : ce sont deux machines construites, organisées de même, qui par nécessité de nature se meuvent à...

Informations bibliographiques