Œuvres, réunies et mises en ordre par G. Schlumberger, Volumes 5 à 6

Couverture

À l'intérieur du livre

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Table des matières

16
41
6
75
17
79
7
86
13
391
24
409
18

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 348 - Le savant bibliothécaire a su tirer un excellent parti de l'examen de ce petit trésor, et nous ne pouvons mieux faire que de renvoyer le lecteur à la notice qui vient d'être indiquée.
Page 265 - Ce sont les noms des mots ; et l'on doit regarder En quoi c'est qu'il les faut faire ensemble accorder.
Page 38 - Nous ne répéterons pas ici ce que nous avons dit plus haut à l'article de Pépin touchant l'attribution de ce denier au célèbre monastère de Poitiers. A part les considérations chronologiques, l'argument tiré du type des deniers d'argent mérovingiens nous paraît décisif. Il est assez difficile de s'expliquer comment Carloman a pu (1) Revue numism., 18oJ, pi. XII, n° 1, et pi. XV, n° \. (2) Rcvite numism., m5, pi.
Page 91 - Delafeuille, écuyer, conseiller secrétaire du Roy, maison couronne de France et de ses finances...
Page 224 - Roy contreignit l'Archiduc de se retirer honteusement et que ces heureux succez furent cause que l'on commença de toutes parts à rechercher sa Majesté de paix, vous luy baillastes pour corps de devise en l'année 1598 une plante de Laurier couronnée de branches d'Olivier tombant du Ciel, et pour ame ces paroles FAX IN ARMIS.
Page 8 - Le Lion tint conseil, et dit: 'Mes chers amis, Je crois que le Ciel a permis Pour nos péchés cette infortune. Que le plus coupable de nous Se sacrifie aux traits du céleste courroux; Peut-être il obtiendra la guérison commune. L'histoire nous apprend qu'en de tels accidents On fait de pareils dévouements.
Page 19 - STEEAN(sic\ parce qu'au temps de Pépin les monastères de Bordeaux étaient ruinés, et que, d'ailleurs, le pays était aux mains du duc de Gascogne. Le monastère de Saint-Etienne de Dijon est bien antérieur au règne de Pépin, et c'est fort probablement son nom que nous voyons sur le denier décrit plus haut. On pourrait nous opposer les termes d'une charte de Charles le Chauve par laquelle, en 863...
Page 96 - Parmi ces noms, dont la majorité sans doute appartient à d'obscurs marchands, il s'en trouve assurément un certain nombre que la littérature et l'histoire pourront revendiquer. Après avoir fait le tour du monde, R. Benjamin de Tudèle. décerne, en terminant le récit de ses voyages, cet éloge à nos Israélites^ « Paris, cette grande ville qui appartient au roi Louis, renferme des disciples des Sages qui n'ont pas leurs pareils aujourd'hui sur toute la terre.
Page 227 - Suisses, que nous ne ferons néantmoins marcher si le besoin ne s'en offre, si bien que cela nous coustera peu ; les succez des affaires et diverses...
Page 237 - ... d'entre le Pape et les Vénitiens, le Roy d'Espagne, les Archiducs et les Provinces unies, et plusieurs autres princes, peuples et potentats, tant en la Chrestienté que hors icelle, voulant dire que comme le Ciel luy avoit donné la paix il en reuiplissoit le monde.

Informations bibliographiques