Annuaire

Couverture
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Table des matières

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 109 - ... j'ai été appelé deux fois au conseil de celui qui fut mon maître, dans le temps que cette fonction était ambitionnée par tout le monde : je lui dois le même service lorsque c'est une fonction que bien des gens trouvent dangereuse.
Page 136 - Mais lorsque après avoir menti jusqu'à la dernière heure, on a tout à coup sonné la servitude; quand la conspiration de la bêtise et de l'hypocrisie a soudainement éclaté; quand une terreur de château organisée par des eunuques, a cru pouvoir remplacer la terreur de la république et le joug de fer de l'empire, alors ce peuple s'est armé de son intelligence et de son courage; il s'est trouvé que ces boutiquiers respiraient assez facilement la fumée de la poudre, et qu'il fallait plus...
Page 172 - Tous les politiques sont d'accord que, si les peuples étaient trop à leur aise, il serait impossible de les contenir dans les règles de leur devoir.
Page 96 - ... journellement, je dis que, dans ce cas, vous ne devez pas vous hasarder à soutenir la campagne prochaine, et...
Page 136 - Il ne s'est point soulevé contre la loi , mais pour la loi ; tant qu'on a respecté le pacte social , le peuple est demeuré paisible ; il a supporté sans se plaindre les insultes , les provocations , les menaces : il devait son argent et son sang en échange de la Charte; il a prodigué l'un et l'autre. Mais...
Page 130 - L'ennemi a perdu douze mille hommes au moins. — Je devais m'y attendre! s'écria alors Napoléon. Joseph m'a perdu l'Espagne, et il me perd la France Et Clarke! J'aurais bien dû en croire ce pauvre Rovigo, qui me disait que Clarke était un lâche, un traître, et de plus un homme incapable. Mais c'est assez se plaindre, il faut réparer le mal, il en est temps encore.
Page 131 - J'aurais bien dû en croire ce pauvre Rovigo, qui me disait que Clarke était un lâche, un traître, et de plus un homme incapable. Mais c'est assez se plaindre, il faut réparer le mal, il en est temps encore. Caulaincourt ! ma voiture...
Page 130 - On a même défendu Montmartre, où il y avait à peine «quelques pièces de canon, et l'ennemi, croyant qu'il y en «avait davantage, a poussé une colonne le long du chemin «de la Révolte pour tourner Montmartre, s'exposant ainsi «à être précipité dans la Seine. Ah ! Sire, si nous avions eu «une réserve de dix mille hommes, si vous aviez été là, «nous jetions les alliés dans la Seine...
Page 130 - Montmartre, où il y avait à peine quelques pièces de canon, et l'ennemi croyant qu'il y en avait davantage, a poussé une colonne le long du chemin de la Révolte pour tourner Montmartre, s'exposant ainsi à être précipité dans la Seine. Ah! Sire, si nous avions eu une réserve de dix mille hommes, si vous aviez été là, nous jetions les alliés dans la Seine, et nous sauvions Paris, et nous vengions l'honneur de nos armes!
Page 134 - C'est un État qui a un chef unique et irrévocable, à qui les lois ont conféré un grand pouvoir, mais dont les sujets peuvent conserver et défendre, contre les volontés arbitraires du prince, les droits et les propriétés qu'ils tiennent des lois.

Informations bibliographiques