Fourier, sa vie et sa théorie

Couverture
Phalanstérienne, 1850 - 444 pages
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 21 - Vieux soldats de plomb que nous sommes, Au cordeau nous alignant tous , Si des rangs sortent quelques hommes , • Tous nous crions : A bas les fous ! On les persécute, on les tue ; Sauf, après un lent examen , A leur dresser une statue , Pour la gloire du genre humain.
Page 363 - Examinons donc si elle nous a fourni quelques doctrines recevables sur le sort extra-mondain de nos âmes. La théorie d'immortalité de l'âme embrasse le passé comme l'avenir. Si l'âme est immortelle au futur , elle l'a été au passé. Dieu ne créant rien de rien, n'a pu former nos âmes de rien. Si l'on croit qu'elles n'existaient pas avant les corps , on est bien près de croire qu'elles retourneront au néant d'où nos préjugés les font sortir. Les barbares et sauvages , dans leurs fables...
Page 425 - Rechercher , d'après des observations positives , quels sont les élémens dont se compose , à Paris, ou dans toute autre grande ville, cette partie de la population qui forme une classe dangereuse par ses vices, son ignorance et sa misère. Indiquer les moyens que l'administration , les hommes riches ou aisés , les ouvriers intelligens ou laborieux peuvent employer pour améliorer cette classe dépravée et malheureuse.
Page 284 - Posons plus régulièrement le principe : on estime leur priorité de rang en raison composée des bases suivantes. 1. En raison directe de concours aux liens d'unité, au jeu de la mécanique sociale. 2. En raison mixte des obstacles répugnants. 3.
Page 22 - Fourier nous dit : Sors de la fange, Peuple en proie aux déceptions! Travaille, groupé par phalange, Dans un cercle d'attractions. La terre, après tant de désastres, Forme avec le ciel un hymen, Et la loi qui régit les astres Donne la paix au genre humain. Enfantin affranchit la femme. L'appelle à partager nos droits. Fi ! dites-vous; sous l'épigramme Ces fous rêveurs tombent tous trois.
Page 320 - Nous devons à tous nos sujets de leur assurer la jouissance pleine et entière de leurs droits ; nous devons surtout cette protection à cette classe d'hommes qui, n'ayant de propriété que leur travail et leur industrie, ont d'autant plus le besoin et le droit d'employer, dans toute leur étendue, les seules ressources qu'ils aient pour subsister.
Page 246 - A l'âge de 6 mois où nous ne songeons pas à donner aux marmots le moindre enseignement , on prendra de nombreuses précautions pour former et raffiner leurs sens, les façonner à la dextérité, prévenir l'emploi exclusif d'une main et d'un bras qui condamne l'autre bras à une maladresse perpétuelle; habituer dès le berceau l'enfant à la justesse d'oreille en faisant chanter des trios et quatuors dans les salles de nourrissons, et promenant les poupons d'un an au bruit d'une petite fanfare...
Page 380 - L'effet est prouvé par l'aiguille aimantée, que le fluide magnétique dirige au sein des roches les plus épaisses. Le corps des défunts est aromal-éthéré , c'est-à-dire qu'à la substance animale dont il est formé, se joint une autre substance de l'élément nommé Ether , qui est la portion subtile et supérieure de notre atmosphère.
Page 382 - Il sera démontré que nous sommes des tortues, comparativement à notre sort en l'autre vie. Cela n'empêche pas que les ultra-mondains ne soient en état de malheur relatif, par la privation d'une infinité de biens dont ils jouiraient , si l'Harmonie sociétaire était établie; privation d'autant plus sensible pour eux, qu'ils voient notre globe en état d'organiser l'Harmonie dont il jouirait comme eux.
Page 268 - ... 4°. L'ÉVASIVE, donnée furtivement par les valets qui aident l'enfant à échapper au joug, le flagornent, le régalent en secret de friandises volées , pour se faire prôner auprès des pères. Ils le soutiennent et le conseillent dans toutes les menées tendant à l'affranchir des entraves morales : aussi l'enfant riche regarde-t-il les valets comme autant...

Informations bibliographiques