Messager des sciences et des arts, publ. par la Société royale des beaux-arts et des lettres, et par celle d'agriculture et de botanique de Gand

Couverture
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 148 - Malheureux de ses maux et fier de ses victoires, Je dépose à ses pieds ma joie ou mes douleurs : J'ai des chants pour toutes ses gloires, Des larmes pour tous ses malheurs.
Page 246 - Décrire la constitution géologique de la province de Limbourg, les espèces minérales et les fossiles accidentels que les divers terrains renferment , avec l'indication des localités et la synonymie des auteurs qui en ont déjà traité.
Page 240 - Quelles étaient les véritables attributions des états dans les différentes provinces , d'après la constitution de chacune? Quels étaient leurs rapports tant avec le souverain qu'avec la nation? Quel était celui des trois ordres qui avait le plus d'influence dans les diverses provinces?
Page 247 - Les auteurs ne mettront point leurs noms à leurs ouvrages, mais seulement une devise, qu'ils répéteront dans un billet cacheté, renfermant leur nom et leur adresse. Ceux qui se feront connaître de quelque manière que ce soit, ainsi que ceux dont les mémoires seront remis après le terme prescrit, seront absolument exclus du concours.
Page 239 - Quel a été l'état de la population, des fabriques et manufactures, et du commerce dans les provinces des Pays-Bas pendant les XV' et XV 1° siècles f Bruxelles, PJ de Mat, 1822.
Page 308 - C'est ce qui nous a décidés a choisir ce monument pour type de l'architecture a arc pointu : nous en avons nous-même pris les dimensions, que nous avons fait constater par des hommes de l'art; nous avons ébauché les dessins avec les restaurations nécessaires, que nous avons ensuite fait exécuter sous nos yeux par les dessinateurs les plus habiles et graver par les meilleurs artistes. Après avoir établi par ce travail une base sûre et solide pour la critique, et un point de comparaison auquel...
Page 239 - En quel temps les corporations connues sous le nom de métiers (neeringen en umbuchten} se sont-elles établies dans les provinces des Pays-Bas? Quels étaient les droits, privilèges et attributions de ces corporations? Et par quels moyens parvenait-on à y être reçu et à en devenir membre effectif?
Page 309 - Sophie et le corps des basiliques romaines, avec leur chœur en demi-cercle , et comment de cette combinaison est résulté un genre d'architecture qui, dans les pays de l'ouest et du nord, c'est-à-dire, dans la France septentrionale, en Angleterre et en Allemagne, a bientôt pris une physionomie particulière , parce que" l'invention des cloches a obligé d'ajouter des tours aux églises.
Page 315 - ... caliphat, se servaient à Cordoue d'architectes byzantins, peuvent aussi, dans les tems des Mamelouks et des Mogols, avoir employé des architectes et des captifs chrétiens pour construire des mosquées, comme encore de nos jours ils emploient des architectes italiens et français ; et que , par cette circonstance, l'arc pointu a pu être introduit dans l'architecture arabe , et y produire ce singulier mélange que nous y remarquons. Du reste, nous aurons soin d'appuyer notre opinion par les...
Page 307 - Il était réservé à un teras plus impartial, où l'étude de l'histoire et des antiquités a pris un plus libre essor, d'-examiner de sang-froid et d'apprécier avec calme tout ce que les nations plus ou moins civilisées ont fait d'utile, de grand et de beau. On a totalement abandonné, de nos jours , cette admiration exclusive pour les Romains ; on a voulu remonter avec plus de soin à la source des beautés classiques; mais, en acquérant une connaissance de plus en plus approfondie des antiquités...

Informations bibliographiques