Revue des deux mondes, Volume 34 ;Volume 53 ;Volume 160

Couverture
Au bureau de la Revue des deux mondes., 1864
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 860 - Mémoires politiques et militaires pour servir à l'histoire de Louis XIV et de Louis XV, composés sur les pièces originales, recueillies par Adrien-Maurice, duc de Nouilles, maréchal de France et ministre d'État.
Page 892 - Après avoir entendu son arrêt , elle avait dit aux brigands du tribunal révolutionnaire : fous me jugez digne de partager le sort des grands hommes que vous avez assassinés ; je tâcherai de porter à l'échafaud le courage qu'ils y ont montré.
Page 491 - L'organisation, le sentiment, le mouvement spontané, la vie n'existent qu'à la surface de la terre et dans les lieux exposés à la lumière. On dirait que la fable du flambeau de Prométhée était l'expression d'une vérité philosophique qui n'avait point échappé aux anciens. Sans la lumière, la nature était sans vie, elle était morte et inanimée : un Dieu bienfaisant, en y apportant la lumière, a répandu sur la surface de la terre l'organisation, le sentiment et la pensée.
Page 891 - ... de me voir te précéder aux lieux où nous pourrons nous aimer sans crime, où rien ne nous empêchera d'être unis?
Page 231 - Raccorcierolla : a titolo di serva vuo' portamento accompagnar servile. Te seguirò, quando l'ardor più ferva de la battaglia, entro la turba ostile. Animo ho bene, ho ben vigor che baste a condurti i cavalli, a portar l'aste.
Page 844 - Voici l'ordre qu'il envoya aux colonnes qui se formaient devant l'ennemi : Que les attaques réussissent ou non , les troupes resteront dans la position où la nuit les trouvera, pour recommencer à attaquer l'ennemi (a).
Page 830 - J'ai reçu la lettre que Votre Excellence m'a fait l'honneur de m'écrire hier, et assurément la proposition que Votre Excellence me fait serait acceptée dans d'autres occasions.
Page 888 - J'ai honte, s'écria-t-elle, du rôle quon me fait jouer $ » je ne veux ni me déguiser , ni sortir. Si l'on veut » m'assassiner , ce sera chez moi : je dois cet exemple » de courage et je le donnerai. Ces mots furent pro» nonces avec tant de vivacité et d'assurance, qu'aucun.
Page 851 - Madame la dauphine, de me tenir auprès d'elle. Elle soutint cela avec une tranquillité qui m'étonna. M. le dauphin se mit la couverture sur le visage, mais ma princesse ne cessa de me parler avec une liberté d'esprit charmante, ne faisant non plus d'attention à ce peuple de cour que s'il n'y avait eu personne dans la chambre. Je lui dis en l'approchant, que le roi m'avait ordonné de m'approcher d'elle pour rassurer sa contenance et que cela ne durerait qu'un petit moment.
Page 889 - ... deux supériorités. Si nous vivions dans la solitude , j'avais des heures quelquefois pénibles à passer ; si nous allions dans le monde , j'y étais aimée de gens dont je m'apercevais que quelquesuns pourraient trop me toucher : je me plongeai dans le travail avec mon mari, autre excès qui eut son inconvénient; je l'habituai à ne savoir se passer de moi pour rien au monde, ni dans aucun instant.

Informations bibliographiques