Godard

Couverture
Grasset, 10 mars 2010 - 944 pages
2 Avis
Les avis ne sont pas validés, mais Google recherche et supprime les faux contenus lorsqu'ils sont identifiés
Jean-Luc Godard, le cinéaste culte d’A bout de souffle et de Pierrot le fou, le chef de bande de la Nouvelle Vague, l’agitateur politique des années gauchistes, le publicitaire de lui-même, le provocateur misanthrope, l’archiviste, et enfin l’ermite de Rolle qui sera âgé de 80 ans en 2010, bref tous ces visages souvent contradictoires réunis en un seul : la première biographie en France de l’impossible M. Godard, dont Serge Daney disait qu’il y a « toujours chez lui une matière biographique, coriace et finalement mal perceptible. » On l’aime/on ne l’aime pas : qu’importe, JLG a tissé l’histoire culturelle du vingtième siècle et ses images (Belmondo le visage bleu dans Pierrot le fou, les fesses de Brigitte Bardot dans Le mépris, Johnny Halliday, Anne Wiazemsky dans La Chinoise, mais aussi un quatuor de Beethoven ou un nuage sur le lac Léman) ont marqué notre époque. Du hussard droitier, rejeton de la haute société protestante qui marche sur les mains pour épater Bardot au contestataire cinéphile qui écrit à Malraux « ministre de la Kultur » une lettre sur « la censure, gestapo de l’esprit », du réalisateur tyrannique humiliant ses acteurs à l’amoureux peintre des femmes dans Prénom Carmen, du moraliste politisé en treillis de combat au King Lear sépulcral cigare en bouche, de l’historien des images « relié au passé » au kinoclaste « shooté au show-business », défilent ici quatre-vingt années de vie, de cinéma, de travail et de passions brûlantes. « Son génie est plus fort que sa volonté d’auto-destruction » disait Daniel Cohn-Bendit. C’est aussi la résurrection d’une époque française : la cinéphilie, d’une fraternité (avec Truffaut), d’une rivalité sous l’œil des caméras.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Les avis ne sont pas validés, mais Google recherche et supprime les faux contenus lorsqu'ils sont identifiés

Godard

Avis d'utilisateur  - GuillaumeTM - Babelio

Voici la seule biographie, très complète, sur le cinéaste de la Nouvelle Vague. On passe de son enfance très bourgeoise en Suisse jusqu'à ses balbutiements dans le septième art en compagnie de ... Consulter l'avis complet

Avis d'utilisateur - Signaler comme contenu inapproprié

cinéastes avec qui j'ai travaillé au montage d'un ou plusieurs de leurs films
Michel Polar, Michel Péricart, Yannick Bellon, José Berzosa, Colette Djidou, Monique Lange, Jacques Espagne, Paul Bourron
, Thierry Vincent, Boramy Thioulong,
Frédéric Rossif, Danièle Pocquet, Jean Claude Bouillon-Baker, Francois Reichenbach, Jacques Doniol Valcroze, Robert Enrico, Jacques Cohen, Nadia Rein, Jean Louis Hurst, Bernard Pastor, Jean Luc Godard, Jean Louis Carasco, Frank Carssenti, Roger Pic, Francis Pernet, Dominique Cheminal, Gérard Simonet, Jean Christophe Averty, Peter Knapp, Jacques Nobécourt, Robert Kramer, Gérard Follin, Babakar Samb, Bernard Seigneurie, José Varéla, Henri Glaser, Dominique Paillet, Robert Mugnerot, Marianne Gosset, Gérard Follin, Jean Denis Bonan, Joris Ivens, Marceline Loridan, Henri Duparc, Christian Bricout, Michel Vianey, René Vautier, Breyten Breytenbach, Bruno Muel, Jean Claude Dussaux, Randa Chahal, Claire Devers, Jean Pierre Catherine, Roland Ballady, Nicole Ferry, Régine Dalnoky, Paule Mustelier, Catherine Goupil, Charlotte Valior, Paul Belopolsky, Stéphane Dickman, Jean Louis Piel, Stanislas Choko, Jean Charles Deniau, Yves Elie, Francois Manceau, Lionel Couchan, Pierre Guy, Sarah Maldoror, Martha Edelheit, Alida Walsh, Haroun Tazieff, Patrick Poubel, Hervé Loz'ach, Didier Rantz, Jean Francois Garci, Fernand Moscovitz, Parviz Kimiavi, Ola Balogun, Frédérique Magny, Alain Guesnier, Claudia Von Aleman, Miguel Bejo, Jean Francois Jung, Georges Nizan, Michel Papatakis, Chris Marker, Charles Matton, Miguel Littin, Helma Sanders Brahms, Eduardo Cozarinsky, Agnes Varda, Bernard Valley, Amos GuitaÏ, Alain Taieb, Jean Claude Guidicelli, Gerald Caillet, Philippe Afonsi, Claude Ventura, Anne Andreu, Michel Boujut, André S. Labarthe, Michel Lafon, Francois Ede, Jeann Louis Mingalon, Serge Le Péron, Guy Demois, Mylène Saulnoy, Philippe Costantini, Pierre Oscar Lévy, Don Kent, Evelyne Ragot, Harry Fischbach, Ange Casta, Philippe Béranger, Claire Simon, Dalila Kadri, Anne Levy Morelle, Peter Fleischmann, Arielle Dombasle, Mary Jimenez, Michel Blanc, William Klein, Jean Pierre Sentier, Tonia Marketaki, Daniel Verba, Jean Jacques Mrejen, Christophe Nick, Maguy Marin, André Bercoff, Guy Saguez, Joan Twekesbury, Carol Tresca, Joe Kramer, Philippe Briday, Fabrizio Lori, Michel Follin, William Leroux, Ariel de Bigault, Caterina Profili, Renan Potes, Frederic Copain, Dominique Rabourdin, Eric Sarner, Olivier Horn, Luc Verdier Korbel, Tania Rakhmanova, Florence Fradelizi, Amirul Arham, Jean Pierre Jackson, David Ottenhouse, Fleur Albert,
ET
Ruy Guerra, Henri de Turenne, Marcel Giuliaris, Jean Lacouture, Olivier Todd, Hayao Sibata, Anatole Dauman, Gilbert Guez, Eliane Dubois, Martine Barrat, Félix Guatari, Régis Debray, Luce Irigaray, Jonas Mekas, David Rattray...
 

Autres éditions - Tout afficher

À propos de l'auteur (2010)

Historien et critique de cinéma, professeur à l'Ecole normale supérieure, rédacteur en chef des Cahiers du cinéma, puis des pages Culture de Libération, Antoine de Baecque est l’auteur d’un grand nombre de livres consacrés au cinéma, parmi lesquels on retiendra sa biographie coécrite avec Serge Toubiana de François Truffaut (Gallimard, 1996), celle de Rohmer avec Noël Herpe (Stock, 2014) ou de Chabrol (Stock, 2021), La Nouvelle Vague, portrait d’une jeunesse (Flammarion, 1998).

Informations bibliographiques