Une histoire des représentations mentales: contribution à une archéologie de la société de la connaissance

Couverture
L'Harmattan, 2007 - 343 pages
Ce livre est né du besoin de disposer de façon accessible d'une histoire synthétique des différentes théories relatives aux représentations mentales, depuis les présocratiques jusqu'aux découvertes actuelles des neurosciences. En nous inscrivant dans le temps long de la pensée, nous verrons que les représentations mentales correspondent à la manifestation d une sorte d'invariant de la pensée occidentale. Cet ouvrage s'adresse d'abord aux étudiants de premier et de deuxième cycles de Sciences Humaines et Sociales. Il met à leur disposition une synthèse claire et documentée sur la question des représentations. Cet ouvrage s'adresse aussi à toute personne soucieuse de comprendre l'histoire des idées et les enjeux liés, aujourd'hui, à l'industrialisation de la connaissance. En marge de l'évolution des idées, ce livre s'intéresse aussi à la vie des hommes et des femmes qui ont fait cette histoire, ces hommes, ces femmes qui ont souffert, qui ont rêvé et qui ont aimé. Certaines questions dérangeantes sont abordées sans complaisance. La cité grecque était-elle une cité xénophobe et machiste ? Quel fut le châtiment que le chanoine Fulbert fit administrer à Pierre Abélard pour avoir séduit son étudiante, la jeune Héloïse? Que sait-on aujourd'hui de la fille cachée de Descartes ? Pourquoi Freud changea-t-il de prénom ?... Ainsi, à côté des idées, les acteurs prennent vie dans un équilibre subtil entre l'épure de l'explication et la singularité de la compréhension.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Informations bibliographiques