Images de page
PDF
ePub
[graphic][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]

MONSIEUR DE POURCEAUGNAC.
ORONTE, père de Julie.
JULIE, fille d'Oronte.
ERASTE, amant de Julie.
NÉRINE, femme d'intrigue , feinte Picarde.
LUCETTE, feinte Languedocienne,
SBRIGANI, Napolitain, homme d'intrigue.
PREMIER MÉDECIN.
SECOND MÉDECIN.
UN APOTHICAIRE.
UN PAYSAN.
UNE PAYSANNE.
PREMIER SUISSE.
SECOND SUISSE.
UN EXEMPT.
DEUX ARCHERS.

PERSONNAGES DU BALLET.

UNE MUSICIENNE.
DEUX MUSICIENS.
TROUPE DE DANSEURS.

DEUX MAITRES A DANSER.
DEUX PAGES dansants.

QUATRE CURIEUX DE SPECTACLES,

dansants.
DEUX SUISSES dansants.
DEUX MÉDECINS GROTESQUES.
MATASSINS dansants.
DEUX AVOCATS chantants.
DEUX PROCUREURS dansants,
DEUX SERGENTS dansants.
TROUPE DE MASQUES.

UNE ÉGYPTIENNE chantante.
UN ÉGYPTIEN chantant.
UN PANTALON chantant.

CHOEUR DE MASQUES chantants.
SAUVAGES dansants.
BISCAYENS dansants.

La scène est à Paris.

DE POURCEAUGNAC.

ACTE PREMIER.

SCÈ N É I:

ÉRASTE; UNE MUSICIENNE, DEUX MUSICIENS,

CHANTANTS ; PLUSIEURS AUTRES , JOUANT DES INSTRUMENTS; TROUPE DE DANSEURS.

ÉRAST E, aux musiciens et aux danseurs. Suivez les ordres que je vous ai donnés pour la sérénade. Pour moi, je me retire, et ne veux point paroitre ici.

SCÈNE II.
UNE MUSICIENNE; DEUX MUSICIENS, CHANT

INTANTS; PLUSIEURS AUTRES, JOUANT DES INSTRUMENTS ; TROUPE DE DANSEURS.

(Cette sérénade est composée de chants, d'instruments,

et de danses. Les paroles qui s'y chantent ont rapport à la situation oil. Eraste se trouve avec Julie, et expriment les sentiments de deux amants qui sont traversés dans leur amour par le caprice de leurs parents.).

UNE MUSICIENNE.

RÉPANDS, charmante nuit, répands sur tous les gens

De tes pavous la douce violence,

Et ne laisse veiller en ces aimables lieux
Que les coeurs que l'amour soumet à sa puissance.

Tes ombres'eť ton silence',::

Plus beaux que le plus boau.our,
Offrent de doux moments à sqųpirer

. d'amour.
PREMIER.MUSICIEN.
Que sozipier d'amour

Est urte douce chose,

Quand: riepsà nos võux ne s'oppose ! A d'aimabtes .peychants notre cour nous dispose ; Mais on a des iyrans à qui l'on doit le jour.

Que soupirer d'amour

Est une douce chose',
Quand rien à nos voeux ne s'oppose!

[ocr errors]

SECOND MUSICIEN.

Tout ce qu'à nos væux on oppose
Contre un parfait amour ne gagne jamais rien;

Et
pour

vaincre toute chose
li ne faut que s'aimer bien.

TOUS TROIS ENSEMBLE.

Aimons-nous donc d'une ardeur éternelle;
Les rigueurs des parents, la contrainte cruelle,
L'absence, les travaux, la fortune zebelle,
Ne funt que redoubler une amitié fidèle.
Aimons-nous donc d'une ardeur éternelle;

Quand deux cours s’aiment bien,
Tout le reste n'est rien.

PREMIÈRE ENTRÉE DE BALLET.

( Danse de deux maîtres à danser. )

« PrécédentContinuer »