Eugène Hénard et le futur urbain: quelle politique pour l'utopie?

Couverture
Harmattan, 2008 - 304 pages
Aussi peu étudié que son nom est souvent cité, Eugène Hénard est l'un des inconnus les plus célèbres de l'histoire de l'urbanisme. Génie aux multiples visages, son apport ne saurait se limiter à sa participation déterminante à. l'Exposition universelle de 1900, l'invention du rond-point ou à quelques extraits prophétiques de ses Etudes sur les transformations de Paris. Habile à cerner les linéaments d'évolutions se dessinant parfois obscurément dans le présent, il a su projeter une vision de la ville de l'avenir cohérente et ingénieuse combinant respect du passé et anticipation futuriste. Au Cœur de ses projets : le redans, véritable utopie urbaine miniature, conciliant esthétique et économie, animation et impératifs de circulation, dont il chercha toujours à faire un principe d'action politique. Des services d'architecture parisiens aux grands concours internationaux en passant par la campagne en faveur des espaces libres à propos du déclassement des fortifications parisiennes, inlassablement Hénard tente de convertir milieux réformateurs, politiques et opinion publique à ses vues. C'est aussi cela Hénard : ce mouvement de balancier entre idéologie et utopie, cette alchimie pas si mystérieuse, dont la compréhension est le but de cette étude. Et si ses propositions suscitent parfois le sourire et nous déconcertent par leur naïveté, elles méritent encore d'être méditées, si l'on veut éviter de reproduire les erreurs du passé récent qui ont conduit aux fièvres urbaines de 2005.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Informations bibliographiques