Théâtre complet des Latins: Plaute. Tr. de J.B. Levée

Couverture
A. Chasseriau, 1820

À l'intérieur du livre

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 371 - Ah ! c'est moi ! Mon esprit est troublé, et j'ignore où je suis, qui je suis, et ce que je fais. Hélas ! mon pauvre argent ! mon pauvre argent ! mon cher ami ! on m'a privé de toi ; et, puisque tu m'es enlevé, j'ai perdu mon support, ma consolation, ma joie ; tout est fini pour moi, et je n'ai plus que faire au monde : sans toi, il m'est impossible de vivre. C'en est fait, je n'en puis plus ; je me meurs, je suis mort, je suis enterré.
Page 371 - Au voleur ! au voleur ! à l'assassin ! au meurtrier ! Justice, juste ciel ! je suis perdu, je suis assassiné ; on m'a coupé la gorge : on m'a dérobé mon argent. Qui peut-ce être ? Qu'est-il devenu ? Où est-il ? Où se cache-t-il ? Que ferai-je pour le trouver ? Où courir ? Où ne pas courir ? N'est-il point là ? N'est-il point ici ? Qui est-ce ? Arrête.
Page 371 - N'y at-il personne qui veuille me ressusciter, en me rendant mon cher argent, ou en m'apprenant qui l'a pris ? Hé ! que ditesvous ? Ce n'est personne. Il faut, qui que ce soit qui...
Page 371 - N'est-il point caché là parmi vous? Ils me regardent tous, et se mettent à rire. Vous verrez qu'ils ont part, sans doute, au vol que l'on m'a fait. Allons vite, des commissaires, des archers, des prévôts, des juges, des gênes, des potences et des bourreaux! Je veux faire pendre tout le monde; et si je ne retrouve mon argent, je me pendrai moi-même après.
Page 371 - Hé ! de quoi est-ce qu'on parle là ? de celui qui m'a dérobé? Quel bruit fait-on là-haut ? est-ce mon voleur qui y est ? De grâce si l'on sait des nouvelles de mon voleur, je supplie que l'on m'en dise. N'est-il point caché là, parmi vous ? Ils me regardent tous, et se mettent à rire. Vous verrez qu'ils ont part, sans doute, au vol que l'on m'a fait. Allons vite, des commissaires, des archers, des prévôts, des juges, des gênes, des potences et des bourreaux! Je veux faire pendre tout...
Page 348 - En vain pour te louer ma Muse toujours prête Vingt fois de la Hollande a tenté la conquête : Ce pays, où cent murs n'ont pu te résister, Grand roi , n'est pas en vers si facile à dompter. Des villes que tu prends les noms durs et barbares N'offrent de toutes parts que syllabes bizarres; Et , l'oreille effrayée , il faut depuis...
Page 14 - Tum aquam aufugisse dicito, si quis petet. Cultrum, securim, pistillum mortarium, Quae utenda vasa semper vicini rogant, Fures venisse atque abstulisse dicito. Profecto in aedis meas me absente neminem Volo intromitti. Atque etiam hoc praedico tibi: Si Bona Fortuna veniat, ne intromiseris.
Page 76 - Etiam [plus] ipsus ultro debet argentario. Spes prorogatur militi in alium diem. Haec sunt atque aliae multae in magnis dotibus Incommoditates sumptusque intolerabiles. Nam quae indotata est, ea in potestate est viri; Dotatae mactant et malo et damno viros.
Page 348 - Pour trouver un beau mot courir jusqu'au Tessel. Oui, partout de son nom chaque place munie Tient bon contre le vers, en détruit l'harmonie. Et qui peut sans frémir aborder...
Page 30 - Certe edepol equidem te civem sine mala omni malitia semper sum arbitratus et nunc arbitror.

Informations bibliographiques