Dictionnaire de théologie, Volume 6

Couverture
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 155 - Et moi je te dis que tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Eglise, et les portes de l'enfer ne prévaudront point contre elle.
Page 400 - ... lirait les cantiques de Moïse avec les mêmes yeux dont il lit les odes de Pindare, ne sera pas contraint d'avouer que ce Moïse , que nous connaissons comme le premier historien et le premier législateur du monde , est en même temps le premier et le plus sublime des poètes ? Dans ses écrits, la poésie naissante...
Page 68 - Son amour immense pour l'Église lui inspira le dessein de former une compagnie à laquelle il n'a point voulu donner d'autre esprit que l'esprit même de l'Église, ni...
Page 230 - ... c'est pourquoi je lui donnerai pour partage une grande multitude' de sujets, et il distribuera les dépouilles des forts , parce qu'il a livré son âme à la mort, et qu'il a été mis au nombre des scélérats ; qu'il a porté les péchés de plusieurs, et qu'il a prié pour les violateurs de la loi.
Page 53 - Mais vous le devez juger avec moi ab effectu, puisque Dieu a choisi ce monde tel qu'il est. Nous savons d'ailleurs que souvent un mal cause un bien auquel on ne serait point arrivé sans ce mal. Souvent même deux maux ont fait un grand bien : Et si fat a vol un t, bina venena juvant.
Page 142 - ... d'un même père et membres d'une même famille , assis à la même table , nourris par les bienfaits d'une même Providence , appelés à posséder un même héritage , frères par conséquent, et obligés à nous aimer les uns les autres. Cette leçon ne fut jamais plus nécessaire que dans un temps où le luxe a mis une énorme disproportion entre les hommes.
Page 142 - L'usage était, dans les premiers siècles du christianisme, que tous ceux qui assistaient à la célébration des saints mystères participaient à la communion du pain qui avait été consacré; mais...
Page 448 - ... persévérer, puisque jamais l'homme ne résiste à la grâce intérieure ; que , néanmoins, ils sont libres, parce que, pour l'être, il suffit d'agir volontairement et sans contrainte; que les réprouvés sont dans l'impuissance de faire le bien, parce qu'ils sont ou déterminés positivement au mal par la volonté de Dieu , ou privés des grâces nécessaires pour s'en abstenir; qu'ils sont néanmoins punissables, parce qu'ils ne sont ni contraints ni forcés au mal , mais entraînés invinciblement...
Page 409 - Septante , ct l'ancienne version Latine ou Italique. On n'ya point mis d'autre traduction Latine du texte Hébreu que cette dernière , mais on en a joint une littérale au Grec des Septante.
Page 55 - ... à l'article de la mort, de reprendre la vie à condition de repasser par la même valeur des biens et des maux, pourvu surtout que ce ne fût point par la même espèce. On se contenterait de varier, sans exiger une meilleure condition que celle où l'on avait été.

Informations bibliographiques