Poëme contenant la tradition de l'Eglise sur le tres-saint sacrement de l'eucharistie

Couverture
Chez Guillaume Desprez, 1695 - 84 pages

À l'intérieur du livre

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page xxi - Dieu , &: s'offrant eux-mêmes &c toute l'Eglife dans cette divine oblation -, mais qu'il faut encore , que toute leur vie foit un perpétuel facrifice ; qu'elle foit toute animée de charité ; & qu'ils offrent toutes leurs...
Page xvi - ... prières de tous les Saints fur l'Autel d'or qui eft devant le trône de Dieu. 4. Et la fumée des parfums de» prières des Saines s'élevant de la main de l'Ange t monta devant Dieu.
Page 17 - Lorsque par le plus grand des crimes , L'homme a fait des hommes des Dieux, II a cru les placer aux Cieur En leur immolant des viftimes.
Page v - Diett a tant aimé le monde , qu'il a donné fon Fils unique , afin que quiconque croit en luy nt pcnRc point , mais quil ait la vie éternelle.
Page 4 - Voicy mon corps, dit-il, en consacrant le pain ; Voicy mon sang, dit-il en consacrant le vin, Tous deux seront pour vous une même victime.
Page 2 - Fay-moy chanter ta gloire , égale en tous les temps ; Fay qu'en nos jours ta vive flamme Luife en tes ennemis , & brûle en tes enfans.
Page 33 - Elevé comme en croix, ou comme au ciel montant, II veut un cœur qui monte...

Informations bibliographiques