Images de page
PDF

situées au devant des lobes dLi cerveau et d’où partent deux conduits nommés déférents , qui säbouchent immédiatement avec la’ grande vésicule séminale que ces anatomistes prétendent être la matrice. Là se mêle avec la semence propre à cet organeacelle desvésicules séminales; et de'l’union des molécules organiques de l’une et l’autre semence il naît un œuf, ou un être composé d’une enveloppe et d’un fluide où nage un fœtusadhérant par une espèce de cordon ombilical à la face interne de l’enveloppe. ‘ ' Ï _ Lorsque le fœtus a atteint une certaine. grandeur, la matrice se contracte‘, le conduit généiratif qu’ils appellent vagin se dilate, et le fœtus en est eîpulsé sans enveloppe , ou avec une enveloppe sous forme d’un œuf. Les créateurs de cette hypothèse n’avoient aucune connoissance

de la matriceetde son vagin; il n’est ‘donc pas’

étonnant qu’ils aient pris la grande vésicule séminale pour la matrice, et qu’ils aient fait pénétrer dans sa cavité les vaisseaux déférents. ’

Les seconds n’admettent point de vésicules génératives ou séminales; mais ils prétendent que les lobes du cerveau sont deux testicules ou

ä

deux petits sacs qui renferment chacun une liqueur séminale blanche plus ou moins épaisse; qu’il part de chaque testicule un conduit destiné à porter la semence dans la grande vésicule séminale prise également pour matrice; cet organe contient une semence qui lui est propre; de Puniou de ces deux semences il résulte un fœtus: cettehypothèse tombe en ruine lorsqu’on fait attention que les lobes du cerveau

ne sont point des testicules, que la grande

vésicule séminale n'est pas la matrice; qu’il existe réellement de petites vésicules séminales situées sur le cerveau , avec lequel elles n’ont point de communication, et qu’elles dégénèrent chacune en un conduit, et que ces conduits säbouchent avec le grandconduit génératif.

Les troisièmes, mieux instruits ide la structure des principaux organes de la génération que les naturalistes ci: - dessus , avancent qu’ils ont. remarqué vers: le quart antérieur de la sangsue deux testicules connus sous le nom de cerveau 5 qu’ils sont formés dÏunre tunique épaisse où se ramifiient des vaisseaux sanguins, et qu’ils contiennent unfiliquideblanchâtre, épais, appelérsemence. De chaque ‘testi

cule il part deux canaux , Yun blanchâtre , Pautre grisâtre. Lorsqu’on comprime , disent-ils, le testicule, il passe de la semenceadansile canal blanchâtre qui la verse immédiatement, dans le CORËÎUÜ» de la grande vésicfllef séminate. Le canal grisâtre naît de la partie inférieure» du testicule; ce canalsfabouche avec. le canal blanchâtre, et en chemin. faisantil reçoit un. petit- canal; qui vient; d’une petite. vésicule séminale :; le canal» grisâtre. renferme un fluide transparent: où Pour voitquelquefoisx des molécules blanchâtres. La grande vésicule, où ces deux espèces de sentence se rendentet semêlent, a des PËIPOÎSŒÜËSÉPBÏSBES et d’une nature presque tendineuseaCette-vésicule va. en se rétréûiäâallt. et s'unit; au canaî cylindrique qui se replie lui-même, en affectant une double courbure : de Pextrémité de ce cylindre on voit sortir le corps filiforme (conduit génératif extérieur); il jouit de la faculté, de se» Gflfltracter etfds détendre», et:il peut acquérir, selon; eux, la longueur de deux pouces : Yextrémité du cylindre dfoù sort: le corps filiforme est fixée; aux bords de l'ouverture qu’on. observe à la peau

Les organes femelles situés desrièeeiles testicules ( cerveau) pnésentent deux, corps ovales,

[merged small][ocr errors][merged small]
[ocr errors]

brane noiratre, offre une cavité dont ‘on n a pu reconnoîtrePouvertureg àfextrémité postérieure de cecorps il "s’en trouve un autre avec lequel il est lié; sa forme est ovale, de couleur blanchâtre , etftrès développé après la fécondation de la sangsue; ces corps imitent assez bien le vagin et la matrice des animaux femelles à sang rouge A

' C’est à tort, comme nous l’avons déjà fait

observer , qu’on a voulu prendre pour testicu

les le cerveau {il me paroit inutile .de répéter que le cerveau dÜla sangsue ressemble au cerveau d’un grand nombre d’animaux à sang

[graphic]

1 r

(I) Les vésicules séminalçg , 1 ouverture extérieure du vagin, le vagin , la matrice; les ganglions nerveux, l’in-»

testin rectum , Fouverture extérieure de l'intestin rec

tum ou anus, né doivent pas être considérés comme

des découvertes appartenant à ces derniers naturalistes: nous avons consigné ces découvertes dans une planche dessinée et gravée par Pierre Vitet, plusieurs années

avant la publication de leurs ouvrages.

rouge , ‘extérieurement par ses anfracttlosités‘, par ses tuniques, et par les ramifications des vaisseaux sanguins , intérieurement parla substance médullaire dont la principale qualité est d’avoir beaucoup moinsde consistance que la substance médullaire de l’homme et de plusieurs quadrupèdes : d’un autre côé, on est en droit Œailirmer qu’aucun conduit ne prend naissance deYintérieur du cerveau; il n’a donc point de communication avec legrand conduit génératif ; car le mercure, ou autre substance très fluide inieclée dans le cerveau, nepénètre point dans les canaux déférents , et, "de ‘quelque manière qu’on comprime le cerveau, il ne passe point de substance médullaire dans les canaux ci-dessus ronpeut encore assurer qu’on" cherchera vainement le canal grisâtre et le petit canal quivient de la vésicule séminale pour {insérer au canal grisâtre; on remarque seulement vers la partie antérieure et interne de chaque lobe du cerveau une petite vésicule d’où naît le conduitprolifère qui va comme en serpentant s’unir avec le grand conduit génératif proche de l’endroit où il se change en conduit génératif Ces deux vésicules prolifères, ainsi que nous l’avons exposé, peuvent

[ocr errors]
« PrécédentContinuer »