Images de page
PDF
[ocr errors]

sue des effets plus fâcheux que la seconde, puisquela sangsue,au sortir de l'infusion d’absinthe, reprenddans Peau beaucoup de force et vit long-temps , tandis que la sangsue tirée de la décoction de quinquina et jetée dans Peau pure n’y vit que sept ou huit jours au plus. La décoction de quinquina , qui passe pour s’opposer davantageà la putrétaction que l’infusion d’absinthe, devroit avoir été préservée de toute odeur fétide pendant Pimmeision de la sangsue; cependant la décoction de quin‘quina donne au bout de cinq jours une odeur plus fétide que Pinfusion d’a‘bsinthe.

De cette expérience ‘il faut bien se garder ide conclure que la décoction de quinquina est incapable de combattreles maladies gangreneuses, et que , dans ce cas, supposé qu’on voulût employer une de ces deux substances , l’absinthe doit être préférée zfii quinquina.

TROISIÈME EXPÉRIENCE. -- Ïïetez une sangsue dans une décoction de suie de cheminée, ‘faite avec suie provenant de la combustion du bois de ‘chêne un gros , eau six onces, en ébullition jusqu’à réduction de deux onces : aussitôt la sangsue s’agi‘te, elle vomit beaucoup de sang

[ocr errors][ocr errors]

et de mucosité ; il s’échappe de son corps des bulles d’air ; cet état d’agitati0n dure demiheure environ; ensuite elle tombe au fond du vase presque immobile, la (bouche béante, et tous les autres orifices extérieurs fermés : huit heures après, elle devient flasque, on n’aperçoit que des mouvements à peine sensibles vers le cou. Aubout de quinzeà vingt heures au plus elle meurt : à -l’ouverture de la sangsue on trouve dans sesiestomaœidu sang fluide et noirâtre. îl ‘est peu dïnsectes qui résistent là l’actfion deilasuie de cheminée 5 on nesauroit trop Pemployer dans les engrais des ‘jardins , lorsque la terre contient un grand nombre de ces espècesdfinsectes qui dévorent les plantes et les fruits. La suie agit peut-être avec plus de force sur plusieurs espèces de vers que contiennent les ‘intestins du cheval et de Yhoinme ;_ aussidoit-on regarder la suie comme un des premiers vermitfuges 5- emfaisant moudrles vers,

[ocr errors]

ni a. cheval ; car 11 ïne au: point préjuger a ce qu’elle donne la mort aux sangsues qu’ elle soit aussi funeste à l’homme : une substance mortelle pour une espèce d’animal est souvent

utile pour telle autre espèce. _

Expériences sur les sangsues avec le!

substances sucrées

Pnnmxizm: EXPÉRIENCE. -- Mettez une sangsue dans une fiole contenant trois onces d’eau Où l’on aura fait dissoudre particrs égales de sucre ; bouchez exactement le vase avec un linge , les douze premières heures la sangsue y paroît vivre comme dans Peau pure; elle rend. par la bouche une petite portion de mucus qui surnage , se porte au goulot de la fiole, et prend une couleur moins brune ;; ensuite elle vomit un peu de sang, se roule sur elle-même et meurt ordinairement le second jour , ou au commencement du troisième.

4 C'est w donc à tort qu’on frotte quelquefois avec de l’eau sucrée Pendroit des téguments ou‘; l’on veut faire mordre promptement des sangsues; elles agissent au contraire plus lentement que si on s’étoit contenté de laver la même place avec de_ Peau pure {souvent même elles refusent de {attacher et de mordre àla portion des téguments frottés avec l'eau sucrée. ü

[ocr errors]
[ocr errors]

Expériences sur les sangsues avec les huiles par expression et les huiles essentielles.

"PREMIÈRE EXPÉRIENCE. - Mettez une sangsue très vivace dans un bocal rempli d’huile d’olive fluide, la sangsue s’y agite médiocrement , elle fait des efforts presque continuels pour en sortir et venir s’attacher à la portion vide du bocal bouchée par une toile imbibée d’huile 5 lorsqu’on a soin de la tenir long-l temps plongée dans Phuile, la sangsue rend par la bouche un peu de mucosité 5 au bout de quarante-huit heures environ son ventre rentre en dedans , la tête tournée vers le ventre, et l'extrémité de la queue appliquée contre les parois du verre; elle reste dans cet état comme immobile pendant quatre , six ou huit jours j tantôt hors de l’huile ,‘ tantôt dans Phuile; ensuite elle se détache’ let tombeau fond du vase ; s’il n’_y a point de vide entreî le couvercle du vase et.l’huile contenue dans le vase, la sangsue y meurt plus tôtgecar plongez une sangsue dans un bocal entièrement rempli d’huile _et

- 14" "V

I

V
I

[ocr errors][ocr errors][ocr errors]
« PrécédentContinuer »