Images de page
PDF
[ocr errors][graphic][merged small][merged small][merged small][ocr errors]

Lnsiavantages de l’applicaition de la sangsue sur lihomme, démontrés par Pexpérience et Yohservation , sont ,si grands, qu’il importe à tout médecin de connoître, 1° Tanatomie de la sangsue, ä° ses fonctions , 5°. les expériences faites sur cet insecte, 4° ses effets sur 1’homme

sain , 5°"ses effets sur Phomme’ malade, 6° diverses réflexions relatives aux effets sen

sibles de la sangsue sur le corps humain, 7° les inconvéniens de la sangsue , 8° les ma

ladies où elle est indiquée, 9° la manière de Yemployer Ÿi

î

[graphic][merged small][ocr errors]

IJEsPËcE de sangsue que les médecins des siècles les plus reculés ont employée pour pratiquer la saignée est la sangsue médicinale (I);

[graphic]

(i) Hirudo. Corpus oblongum , promovens se ore caudâque in orbiculum dilatendis. Linnæus. Systema naturæ , tom. 1 pars 2, pag 107g. Medicinalis. 1° Hirudo depressa nigricans, supra lineis flavis sex : intermediis nigro arcuatis subtùs cinerea nigro maculata. Habitat in aquis dulcibus. Indica. 2° Hirudo depressa , fusca; striis transversis muricatis centum. Habitat in Indiæ orient. Marinis. Corpus valdè depressum : striæ annulares » expansæ elevatæ: os admodùm dilatatum.

insecte, reptile aquatique , sanguivore, aplati, de couleur brune; présentant dans toute sa longueur des rides circulaires et transversales, sur son dos une large bande brune , et de chaque côté quatre raies jaunâtres longitudinales , dont deux avec taches brunes 5 ayant le ventre d’une couleur jaunâtre foncée et couvert de taches brunes; doué de beaucoup de sensi-f

[merged small][graphic]

Sanguisuga. 5° Hirudo depressa fusca : margine latef rali flavo; habitat in aquis dulcibus. Ôcto culata. 4° Hirudo depressa fuscaupunctisoctonifi gris supra os : habitat in aquis dulcibus. Ovum patelliforme, ovale, intùs compositum , simile cocco. F n:Suec. r. n" 727. Coccus aquaticus. Stagnalis. 5° Hirudo depressa nigra : abdomine subcinereo : habitat in aquis dulcibus. Complanata. 6° Hirudo depressa ovato-oblonga; interaneis fuscis pinnatis pelluceutibus: habitat in aquis dulcibus. ‘ Interanea pulcbrè pinnata pellucent. Heteroclita. 7° Hirudo hyalina, posticè lutea : habi= tat in Europæ lacubus : virescens anticè punctis sex nigris. ’ Geometra 8° Hirudo teres, extremîtatibus dilatatiss habitat in aquis dulcibus.

cir, de se former en cercle, et de se transporter avec plus ou moins. de promptitude, en appliquant alternativement à.un corps fixe sa tête et sa queue.

La sangsue se divise en tête , tronc et queue.

La longueur et la grosseur de la sangsue varient suivant la quantité de sang qu’elle a avalée, le degré de contraction de la tunique musculaire cutanée, l’âge , Pespèce d’eau où elle vit en liberté, Pespèce et la qualité du sang dont elle se nourrit , et une infinité dfautres cir

constances. i

[graphic]

l Muricata. 9° Hirudo teres , corpore verrucoso: habitat in Oceano Atlantico. Alpina. ro" Hirudo alpina nigricans. Habitat in Alpium aquis frigidis et velo« citer currentibus. Mémoires de lüzcadéntie de Turin. Sangsue des Alpes , de deux lignes de longueur sur une de largeur, noire, aplatie , luisante , vorace , ayant sous le ventre une ligne blanche bordée de deux raies noires, et seulement prolongées jusqu’au milieu du corps : elle habite les ruisseaux dont l’eau est vive et froide. Sa morsure cause une douleur très aiguë;

Cette variété de longueur des sangsues les fait distinguer en petites , médiocres et grandes: les petites ont un pouce , un pouce et demi environ de longueur; les médiocres deux à trois pouces et demi environ ; les grandes, quatre , cinq ,/et jusqifà six pouces de longueur.

La tête, portion antérieure de la sangsue, se reconnoît par une ouverture nommée bouche. Cette ouverture prend différentes formes et grandeurs, selon les diverses contractions ou relâchements des muscles des lèvres et de ceux des parties environnantes 5 Yépanouissemen-t qu’elle fait prendre à la tête ressemble souvent à celui de Pextrémité de la queue. La tête comprend les lèvres , la bouche, les dents et leurs muscles; elle s’étend depuis Yextrémité de la lèvre supérieure jusqu’à la partie postérieure des muscles des dents.

Le tronc de la sangsue qui commence derrière la tête, et qui se termine proche de l’ouverture excrémentielle extérieure appelée anus , Pemporte en longueur et en grosseur sur la tête et la queue; il a de longueur trois pouces et demi environ chez une sangsue longue de quatre

pouces , et une circonférence de neuf à quinze.

lignes environ dans sa» partie la plus grosse.

« PrécédentContinuer »