Images de page
PDF

conduit génératif reçoit , comme nous Pavons déjà dit , les deux conduitsprolifères 5 il est grand , fort, presque cylindrique; il y a lieu de croire qu’ll est composé de tuniques semblables à celles de la vessie générative’ au la circonférence du "conduit génératif, proche de Pendroit oùiil dégénère en conduit filiforme, sättache d’une part untuyau membraneux , lequel s’insère d’une autre part aux bords internes‘ de Yorifice extérieur des tégumensque nous avons nommé orifice eætérieur- du-conduît génératff‘: -ce tuyau est une espèce de fourreau , où une partie du conduit filiforme se loge. i , i

Le conduit filiforme, continuation du conduit génératif , est grêle, blanc, et presque cylindrique; il a hors de son fourreau six ou huit lignes-au plus de-lnugueur chez la’ sangsue longue de quatre poucesenviron; lorsque la sangsue est vivante , elle fait quelquefois "saillir le corps filiforme hors de l'ouverture extérieure générative; pour lors il est plus ou moînsfroide et l0ng,et son extrémité regarde ordîfiaîrenient la queue: lorsquÏon plonge la sangsue dais ‘certains fluides ,on_ observe fréquemiirexitîla sortie et la roideur du conduit filiforme‘; dans 1a

sangsue morte il est ordihairetie voir ce conduit hors" de Pouverture’ extérieure générative 5 dansce ‘cas ilest flasque, mais incapable de s’étendre au-delà de huit. ou d-ixlignes z on_ "le trouve communément, couché’ sur leventre du côté de l’ouvertnre_ extérieure du vagin. . . Le conduit filiformeest composé "d’une melïk îbrane blanche, opaque, et lisse, et vraisemblablement d’une tunique musculeuseÄOn remarque quelquefois à llorificef extérieur de ce conduit une petite gouttelette d’humeur limpide etytrès flpidej. - A l _ ' .. , ,

[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]

fvdgiigqui se contourne de devant et de haut

en bas vers la face interne du ventre , lequel tuyau s’abouche avec fouvertureextérieure-des tégumens appeléeiorgfice externe du wagin, ori

fice placé sur la ligne qui divise le fventre en

deux parties égales, et à la distance d’une ligne et demie ou deux lignes environ de Poriliee extérieur du conduitigénératif, comme =nousl’avous exposé ci-dessus. La matrice ,proche du

[merged small][ocr errors]

Les parois de la matrice, beaucoup moins épaisses que celles de la vésicule génératrice ,' sont composées de plusieurs tuniques; la première membraneuse lisse, presque transparente et humectée; la seconde vraisemblablement musculeuse; la troisième aussi lisse et mince que laipreinièrejCes trois tuniques adhèrent les unes aux autres par un tissu cellulaire serré et court 5 entre les deux premières tuniques on aperçoit souvent avec la loupe de petites ramifications de vaisseaux sanguins. a

La matrice dont la capacitéest grande reliativementf aux cavités des autres organes de la génération , renferme plus ou moins (Vhumeur grisâtre, opaque, fluide, quelquefois visqueuse.

[ocr errors]

Le vagin en parcourant l’espace compris depuis la matrice avec laquelle il estcontinu , jusqu’à son ouverture extérieure, approche de la forme d’un demi-cercle qui iroit de devant en arrière : sa cavité, presque cylindrique, est pæ tite , cependant assez grande pour recevoir le conduit filiforme pendant le coït ; il faut que le vagin s’élargisse et s’étende , et qu’il n’offre point de résistance au conduit filiforme , puisqu’on ne peut introduire par Porifice extérieur du vagin dans toute son étendue le corps le plus sqbtil : peut-être que la face interne du vagin est garnie de rides qui s’opposent à Pintroduction de la sonde

Il est à présumer que le vagin est composé d’une tunique musculaire et d’une tunique membraneuse.

- On découvre sur la partie latérale gauche du ventre, proche de la matrice, une espèce de cordon d’un blanc grisâtre , que jeisoupçonne être un conduit particulier; il fait plusieurs circonvolutions; et il se trouve renfermé entre laitunique membraneuse externe du canal alimentaire et sa tunique musculeuse ; je ne sais d’où il part, où il va, ni quel est son usage.‘

[merged small][ocr errors][merged small]

consistance assez ferme, terminé par un tuyau grêle, cylindrique, blanchâtre, et qui se rend directement vers le milieu de la partie antérieure de la matrice avec laquelle il s’abouche.

L’ovaire est situé derrière’ la vessie génératrice , entre les deux tuniques membraneuses

du conduit alimentaire.

L’ovaire est composé d’une tunique mem

braneuse, transparente , polie, d’un tissu blan

châtre, ferme, et dont on ne peut reconnoître la structure avec la loupe; il adhère ainsi» que son tuyau, par un tissu cellulaire lâche, aux parties environnantes. Divisez Povaire en deux parties, vous n’y remarquerez point de cavité; supposez qu’elle existe, elle doit être fort petite, car après avoir fendu l’ovaire , si on le comprime, quelquefois il en sort une très

petite gouttelctte de sérosité limpide. v

« PrécédentContinuer »