L'autre rive du monde

Couverture
Place des éditeurs, 19 avr. 2012 - 346 pages

Inspirée de la vie du premier Indien diplômé de Harvard en 1665, une formidable fresque, pleine de passion et d'aventures, sur la confrontation entre spiritualité amérindienne et puritanisme des premiers colons.

Élevée dans le calvinisme le plus pur, Bethia Mayfield, fille de pasteur, se sent à l'étroit dans sa vie. Dotée d'un esprit vif, d'une curiosité sans bornes, elle n'aspire qu'à une chose : se voir offrir la même éducation que les hommes.
Pour tromper l'ennui, la jeune fille arpente les terres sauvages de Martha's Vineyard. Un jour, son chemin croise celui d'un jeune Indien Wampanoag.
Une rencontre incongrue, premier pas vers une amitié aussi inébranlable que secrète. Alors que Bethia lui apprend des rudiments d'anglais et de catéchisme, le jeune homme, rebaptisé Caleb, l'initie aux rites et croyances de sa tribu.

Recueilli peu après par les Mayfield, Caleb est envoyé à Harvard pour y recevoir l'éducation qui lui permettra de convertir son peuple. Mais peut-on jamais renier ses origines ?

Bonne conscience chrétienne, racisme primaire et préjugés moraux, au fil du journal de Bethia se dessine l'histoire d'une tragique utopie américaine, d'un monde déchiré entre deux rives.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

L'autre rive du monde

Avis d'utilisateur  - TilleulCitron - Babelio

j'ai beaucoup aimé ce livre. D'abord par son côté roman historique (les 1ers amériendiens à Harvard, Joel et Caleb) , j'ai aussi beaucoup aimé le style de cet auteur que je ne connaissais: pas de ... Consulter l'avis complet

L'autre rive du monde

Avis d'utilisateur  - Desdemone88 - Babelio

livre possédé en anglais : Caleb's crossing Consulter l'avis complet

À propos de l'auteur (2012)

Correspondante de guerre pour le Wall Street Journal pendant quatorze ans, Geraldine Brooks a couvert des combats en Bosnie, en Somalie et au Moyen-Orient. Une incarcération dans les geôles nigériennes la pousse à abandonner le journalisme. Elle se consacre alors à la rédaction de son premier roman, 1666 (Calmann-Lévy, 2003 ; 10/18, 2004). Après Les Femmes dans l'Islam : Un monde caché, un essai publié chez Belfond en 1995, Le Livre d'Hanna (Belfond, 2007 ; Pocket, 2010) et La Solitude du docteur March (Belfond, 2010 ; Pocket, 2011) – roman pour lequel Geraldine Brooks a obtenu le prix Pulitzer en 2006 –, L'Autre Rive du monde est son quatrième ouvrage à paraître chez Belfond. Née en Australie, où elle a grandi, Geraldine Brooks vit à présent à Vineyard, une petite île près du Cap Cod, avec son mari, leur fils et leurs trois chiens.





Informations bibliographiques