De Navorscher: Een middel tot gedachtenwisseling en letterkundig verkeer, tusschen allen die iets weten: iets te vragen hebben, of iets kunnen oplossen ..., Volume 45

Couverture
J.C. Loman, Jr., 1895
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Table des matières

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 563 - Change en bien tous les maux où le ciel m'a soumis; Compagne de mes pas dans toutes mes demeures , Dans toutes les saisons, et dans toutes les heures : Sans toi tout homme est seul; il peut par ton appui Multiplier son être , et vivre dans autrui. Idole d'un cœur juste , et passion du sage , Amitié, que ton nom couronne cet ouvrage! Qu'il préside à mes vers comme il règne en mon cœur ! Tu m'appris à connaître , à chanter le bonheur.
Page 447 - Allusion au proverbe qui dit: II ressemble au chien de Jean de Nivelle, qui s'enfuit quand on l'appelle.
Page 419 - Cornwall,' relates a remarkable way of divining recorded of Boadicea, Queen of the Britons : — " When she had harangued her soldiers to spirit them against the Romans, she opened her bosom and let go a hare, which she had there concealed, that the augurs might thence proceed to divine. The frighted animal made such twistings and windings in her course, as, according to the then rules of judging, prognosticated happy success.
Page 520 - JW te Water, Historie van het Verbond en de Smeekschriften der Nederlandsche edelen, deel I, Middelburg 1776, blz.
Page 565 - Quantum bonum est, ubi sunt praeparata pectora, in quae tuto secretum omne descendat, quorum conscientiam minus quam tuam timeas, quorum sermo sollicitudinem leniat, sententia consilium expediat, hilaritas tristitiam dissipet, conspectus ipse delectet ? Quos scilicet vacuos, quantum fieri poterit, a cupiditatibns eligemus.
Page 108 - Nu moet Tibeert doen die vaert, die sere es droeve ende vervaert. ende als hi up den wech quam, 1045 sach hi van verren ende vernam ? sente Martijns voghel, die quam gevloghen. doe waert hi vro ende in hoghen, ende riep 'al heil, edel voghel! kere herwaert dinen vloghel, 1000 ende vliech te miere rechter hant!
Page 578 - ... à la perfection du système de l'humanité, sont dignes de notre approbation, de notre estime et de notre bienveillance ; qu'ils peuvent raisonnablement exiger de nous ces sentiments, et qu'ils ont quelque droit aux effets avantageux qui en sont les suites naturelles.... Tels sont les fondements du mérite. » S'agit-il d'une place qui se donne aux services?
Page 596 - Zoo de Heere het huis niet bouwt, te vergeefs arbeiden deszelfs bouwlieden daaraan, enz.
Page 566 - Sous un coloris de candeur ; Et j'ai dit au fond de mon cœur : Heureux qui dans la paix secrète D'une libre et sûre retraite Vit ignoré, content de peu, Et qui ne se voit point sans cesse Jouet de l'aveugle déesse Ou dupe de l'aveugle Dieu...
Page 558 - D'avoir porté le sceptre , ou traîné le râteau ? On n'y distingue point l'orgueil du diadème ; De l'esclave et du roi la poussière est la même. Peuple , d'un œil serein envisage ton sort , N'accuse point la vie , et méprise la mort. La vie est un éclair, la mort est un asyle; Ton sort est d'être heureux, ta gloire est d'être utile.

Informations bibliographiques