Lettres de la Reverend Mere Marie Angelique Arnauld: abbesse et reformatrice de Port-Royal. Tome premier. [-Troisieme.].

Couverture
Aux dépens de la Compagnie., 1742
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 113 - J'ai encore une autre pensée, qui serait de faire acheter des vaches pour les donner à louage à nos pauvres gens, et s'ils peuvent payer, on en donnerait le prix à d'autres. Une vache nourrit toute une famille à la campagne, surtout les pauvres petits enfants, dont les mères mal nourries n'ont presque point de lait ; et quand ils ont de la bouillie, cela leur sauve la vie'.
Page 184 - ... de la Maifon , elles nous ont eftimées incomparablement plus que nous ne valons ;& plufieurs fe font renouvellées , outre huit qui nous font demeurées. Nous en avons eu pour un jour jufqu'à cinquante, fans que l'on ait été incommodé pour leur nourriture , ni qu'elles aient caufé aucun defordre , quoiqu'il y eut dans cette Maifon jufqu'au nombre de cene quatre-vingts-deux perfonnes.
Page 122 - C'est une très bonne femme, vous le verrez ; elle est capable de bien servir et sans timidité. On m'a dit que la mère L... et sa fille la gourmandent, et qu'elle n'ose rien faire sans leur congé. Je ne m'arrête guère aux discours des valets, sachant bien qu'ils sont passionnés et mauvais juges...
Page 138 - Paris et ses environs sont les plus maltraités. Tous les villages d'alentour sont entièrement déserts, et ce qui reste d'habitants sont retirés dans des bois, les autres étant morts de faim ou ayant été assommés par les soldats...
Page 61 - Fronde tous les solitaires, ce qui fait dire à la Mère Angélique : « Nous avions ci-devant des gentilshommes pour cordonniers, à cette heure nous avons un duc et pair pour chasse-avant.
Page 67 - Relations de mars-avril 1652. que des pauvres qui nous viennent dire qu'ils n'ont mangé du jour ; d'autres, qu'il ya deux ou trois jours ; d'autres, qu'ils n'ont mangé que des choux bouillis dans de l'eau sans sel. Je vous supplie de montrer ce pain à nos Sœurs et de leur dire que je les prie, pour l'amour de Dieu, de considérer l'extrémité où il réduit...
Page 140 - Corps fe font taxés pour nourrir les pauvres qui y abordent de toutes parts. On eut il...
Page 164 - ... que je prisse part à la dispensation de cette charité. Néanmoins, puisqu'on dit que ce nouvel ordre vient de Pologne et qu'il est plus conforme aux intentions de la reine que le premier, je n'ai garde de m'y opposer; et je trouverai fort bon que Mme des Essarts vous donne tout ce qui reste, pour en disposer comme il vous plaira. Je suis, etc. TABLE DES MATIÈRES 1206. A M. Horcholle, i
Page 151 - Nous n'en avons pl>us que pour cinq jours, mais nous efperons en la divine providence qui nous fait trop de bien. Nous avons du bled, mais on ne le peut faire moudre qu'avec une très grande peine à caufe des foldats qui volent les moulins.
Page 163 - Ayant appris, Mademoiselle, que M. Vincent a reçu une lettre de la Reine de Pologne par laquelle il dit qu'elle entend que les douze mille livres qu'elle a envoyées soient distribuées par...

Informations bibliographiques