Bêtes et méchants: petite histoire des jeunes fascistes français

Couverture
Editions Reflex, 2002 - 207 pages
Depuis la reconstruction de l'extrême droite française aux lendemains de la Seconde guerre mondiale, les jeunes fascistes n'ont cessé, malgré leur faible audience et leur manque d'implantation dans la société, de s'agiter, de tenter de propager leurs idées nauséabondes et de nuire à certaines franges de la population. Ces groupes, organisations et partis dont nous retraçons l'histoire se réclament pour la plupart du fascisme. L'appellation " jeune ", si elle tient en partie à l'âge de leurs membres, renvoie plutôt à une forme de pratique politique. L'apologie de la violence libératrice, la radicalité du discours allant jusqu'à la glorification du nazisme, l'activisme effréné comme mode de vie, le fonctionnement par bandes affinitaires, les provocations permanentes, l'absence de réflexion théorique, la mythification de certaines périodes de l'Histoire, un anticommunisme délirant et un goût immodéré pour la " baston " en constituent les principales caractéristiques.

À l'intérieur du livre

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Table des matières

Introduction p
3
Chapitre III
55
Chapitre VI
85
Droits d'auteur

4 autres sections non affichées

Expressions et termes fréquents

Informations bibliographiques