Abhandlungen der Königlichen Akademie der Wissenschaften zu Berlin

Couverture
Königliche Akademie der Wissenschaften zu Berlin, 1776
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 9 - Prix, qui confifte en une Médaille d'or du poids de cinquante Ducats, fera donné à celui qui, au jugement de l'Académie
Page 272 - Un des principaux effets de l'attraction mutuelle des planètes est le changement de situation de leurs orbites. La théorie fait voir que si un corps qui se meut autour d'un centre, en vertu d'une force quelconque tendante à ce centre, est attiré par un autre corps...
Page 272 - ... par un autre corps mû autour du même centre et dans le même sens, mais dans un plan différent, le nœud, c'està-dire l'intersection de l'orbite du corps attiré sur celle du corps attirant regardée comme fixe, a nécessairement un mouvement rétrograde...
Page 273 - M. de Lalande a étendu ensuite cette théorie à toutes les planètes, et, après avoir déterminé séparément le mouvement des nœuds de chaque planète sur l'orbite de chacune des cinq autres, a examiné quel changement il devrait en résulter dans la position de chaque orbite relativement à un plan fixe. Enfin M. Bailly a appliqué cette même théorie aux satellites de Jupiter et a tâché d'expliquer par là les variations observées dans les inclinaisons des orbites du second et du troisième...
Page 8 - Savants qui voudront s'occuper de ces recherches , foit pour rendre le prix double , & en quelque maniere plus proportionné à l'importance & à la difficulté de lx queftion.
Page 273 - D'où l'on voit que le Problème dont il s'agit n'a pas encore été résolu avec toute la généralité et la précision nécessaires pour qu'on en puisse tirer des conclusions exactes sur les phénomènes que l'action mutuelle des planètes doit produire à la longue relativement à la position de leurs orbites. L'importance de ce Problème m'ayant engagé à m'en occuper, je vais communiquer ici aux Géomètres les recherches que j'ai faites depuis quelque temps pour en trouver la solution. Elles...
Page 273 - L'importance de ce Problème m'ayant engagé à m'en occuper, je vais communiquer ici aux Géomètres les recherches que j'ai faites depuis quelque temps pour en trouver la solution. Elles m'ont conduit à des résultats qui me paraissent mériter leur attention, tant par l'utilité dont ils peuvent être dans l'Astronomie physique, que par l'analyse même sur laquelle ils sont fondés. je donne dans ce cas une solution générale...
Page 29 - ... bout de neuf mois la fille accoucha de trois enfans mâles, qui, malgré la faiblesse et le jeune âge de leur mère, ne laissèrent pas que de vivre quinze jours ou trois semaines.
Page 272 - ... orbite doit rétrograder continuellement sur chacune des autres orbites; ce qui doit nécessairement produire à. la longue un déplacement général de toutes les orbites planétaires. Il en est de même des orbites des satellites de Jupiter, ainsi que de celles des satellites de Saturne. M. Euler est le premier qui ait entrepris de déterminer le changement que le plan de l'orbite de la Terre doit souffrir par sa rétrogradation continuelle sur les plans des orbites des autres planètes. M....
Page 272 - La même chofe doit donc avoir lieu à l'égard des orbites des planetes principales , dont l'attraction mutuelle eft un fait qu'on ne fauroit plus -révoquer en doute ; chaque orbite doit rétrograder continuellement fur chacune des autres orbites ; ce qui doit nécefîairemerrt produire à la longue un déplacement général de toutes les orbites planétaires.

Informations bibliographiques