Essai de phytostatique appliqué à la chaîne du Jura et aux contrées voisines: ou Étude de la dispersion des plantes vasculaires envisagée principalement quant à l'influence des roches soujacentes

Couverture
Jent et Gassmann, 1849 - 373 pages
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Table des matières

La division en régions daltitude ne saurait être rigoureusement la même pour
42
Schwartwali différences de sa végétation avec celle des Vosges plantes vosgiennes
54
Délimitation de la chaîne ses altitudes ses diverses parties chaînes plateaux
55
JacotDescombes d
59
Deux catégories de plantes jouant le rôle principal dans les contrastes observés rela
62
également sur les sols eugéogènes psammiques moyennant siccitê convenable de ceuxci mais
69
Ebénacées 72 Aquifoliacées 73 Oléacées 74 Jasminécs 75 Asclépiadées
71
sèment de ce fait au moyen de groupes caractéristiques du Jura de ses lisières de lAlbe
74
est dautant moins dépendante des altitndes quelle occupe des sols plus eugéogènes rapport
75
Solanées 82 Verbascées 83 Antirrhiuées 84 Orobanchées 85 Khinanlhacées
81
plus froide plus humide plus commune plus boréale et plus sociale les familles inférieures
82
Quil a existé à chaque époque de la vie de notre globe un certain nombre de plans
83
Des observateurs qui ont controversé la question de linfluence des roches soujaceutes
89
Globulariées 92 Plumbaginées 95 Plantaginées
91
Laurinées 100 Santalacées 101 Eléagnécs 102 Cytinécs 103 Aristolochiées
99
de Humboldt M de Buch M Wahlenberg M Schouw 101 M Link
106
Saliciuées 110 Bétulinées 111 Myricées 112 Conifères
109
de lhygroscopicité des diverses roches p 100 et suiv Tableau des aptitudes déchauffement
111
118 Nayades 119 Lemnacées 120 Typhacées 121 Aroïdées 122 Orchidées
118
Iridécs 124 Amaryllidées 125 Asparagées 126 Dioscorées 127 Liliacées
125
TROISIÈME PARTIE DE LINFLUENCE DES ROCHES SOUJACENTES SUR
Contejean Bâle M Hagenbach page 512
5
lativement à la vallée du Rhin et supériorité de la même relativement au Jura parties orien
8
Krauer a 205b 15
15
falaises terminales vallées vais cluses diverses configurations orographiques des chaînes
28
Chapitre huitième Comparaison du Jura avec les plaines sousjurassiques
40
graphiques et géologiques caractère de leur flore sols liassiques comparés aux sols limoneux
44
Labram q 8
59
Que la flore et la végétation diffèrent sur certains terrains différents tous les obser
61
centre de la France S 109 bis MM Lecoq et Lamotte Auvergne S 109 ter M Durocher
115
Wennethal S 116 M Lund Finmark S 117 M Metsch ile dUsedom S 118 M de Czer
150
Chapitre neuvième Comparaison du Jura avec les Vosges et caractéristique
231
visions hygrophiles en général plus péliques plus psammiques indifférentes plus hygrophiles
239
sources consultées
279
ternance jusquà quel point elle milite en faveur de linfluence chimique des roches soujacentes
281
Section Classification des terrains sous le rapport de leur mode
293
de celles des régions moyenne montagneuse et alpestre du Jura dans les Vosges comparaison
309
nuelles vallée du Neckar vallée du Rhin Plaine lorraine Raisin suisse vallée de ta Saône
345
leurs variations avec les altiludes et les terrains difficultés conditions à satisfaire Marche
362
Chapitre vingtième Quelques mots relatifs à laction des roches soujacentes
365

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 75 - Le voyageur qui s'élèverait en un jour des bords de l'Ognon aux cimes des montagnes qui dominent Mouthe, Pontarlier et Morteau, verrait successivement se dérouler sous ses yeux toutes les formes de végétation qu'il rencontrerait si, .à travers les plaines, il dirigeait sa course de Paris en Sibérie. Ainsi d'abord les riches cultures de blé,
Page 185 - interruption jusque dans le Bugey. Depuis les environs d'Aarau et d'Olten, on le voit diminuer sur les chaînes jurassiques orientales, et y être presque entièrement remplacé par le hêtre dont les teintes gaies font contraste avec les noires forêts
Page 89 - à se pulvériser : de là résulte la facilité plus ou moins grande de certains terrains à être formés de sables ou de graviers, et à être composés de fragments de grandeur et de forme
Page 404 - celles qui sont alimentaires comme celles qui sont vénéneuses au plus haut degré, peuvent vivre et prospérer sur la même motte de terre, aux dépens d'un engrais commun
Page 316 - que les progrès de la végétation sont proportionnels à la somme des températures, ou plutôt à la somme des carrés des températures comptées
Page 171 - quelques bouleaux dont la blanche écorce contraste avec la verdure de leur maigre feuillage ; des pins dont la croissance semble arrêtée par une vieillesse anticipée, et quelques chétifs peupliers au tronc noueux et courbé ; partout le silence et la monotonie
Page 75 - myriamètre en a quelquefois plus de deux. Arrivé au pied de ce puissant relief, on entre dans la zone des sapins qui ne cesseront d'accompagner le voyageur que vers les cimes les plus élevées. Ici une végétation spéciale et plus vigoureuse que celle de la zone précédente... plus de chênes, presque plus de hêtres
Page 75 - d'arbres fruitiers; la pomme, la poire, la pêche et l'abricot décorant avec profusion tous les jardins; la vigne étendant sa large écharpe de verdure au flanc des coteaux et quelquefois couronnant leurs sommets, lui rappelleraient qu'il traverse notre fertile zone tempérée. Mais à peine aura-t-il franchi un myriamètre et atteint la chaîne du
Page 404 - si les diverses espèces végétales ont besoin d'une nourriture particulière; mais on vit bientôt qu'il n'en est pas ainsi, et que les organes de chaque plante tirent les sucs qui lui sont nécessaires des substances qui concourent
Page 423 - eugéogènes est plus frais, plus humide, plus arrosé et probablement plus froid qu'un district dysgéogène; la végétation y est moins dépendante des niveaux, plus commune, plus boréale, plus sociale, généralement plus riche en espèces, et en particulier plus riche en plantes des familles inférieures, plus herbacée, à racines profondes et divisées plus nombreuses, etc.; elle offre les caractères opposés sur sol

Informations bibliographiques