Marketing : remède ou poison ?: Les effets du marketing dans une société en crise

Couverture
Éditions EMS, 2 mai 2013 - 354 pages

 Le terme « marketing » est entré dans l’espace public. Il alimente un grand nombre de débats et de discussions animés qui sont liés, dans la plupart des cas, aux dérives les plus délétères de notre société. Cet ouvrage collectif tente de répondre à deux questions simples : le marketing peut-il être tenu responsable des multiples problèmes sociétaux mis en exergue par la crise économique actuelle ? Peut-il apporter des solutions ?

Il mobilise treize contributeurs qui sont à la fois des observateurs distanciés ouverts à la compréhension du monde actuel (philosophe, psychanalyste, économiste…), des universitaires (anthropologue, spécialiste de sciences de gestion, spécialiste de sciences de l’information et de la communication, historien) qui réfléchissent au marketing actuel et des praticiens qui vivent au quotidien le choix et la mise en place des actions tant décriées par l’opinion publique.

L’ouvrage est organisé autour de trois parties qui reprennent les principales critiques adressées au marketing : marketing et contrôle du consommateur, marketing, goûts et préférences du consommateur, marketing et délitement du lien social.

Dirigé par Patrick Bourgne, cet ouvrage comprend les contributions de : Christelle Chauzal-Larguier, Yves Citton, Jean Corneloup, Bernard Cova, Eric Dacheux, Dominique Desjeux, Valérie-Inés de La Ville, Thierry Maillet, Antoine Pillet, Gil-Ian Royannez, Bernard Stiegler, Serge Tisseron, Marc Touati.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

À propos de l'auteur (2013)

Maître de conférences à l’université Blaise Pascal. Il enseigne depuis plus de 15 ans le marketing et il est responsable d’un département Techniques de Commercialisation (IUT d’Allier). Ses axes de recherches se focalisent d’une part sur le marketing des acteurs de l’économie sociale et solidaire et d’autre part sur la réification des concepts marketing par le design. Il est membre du groupe de recherche Communication et Solidarité (EA 4647).

Informations bibliographiques