Encyclopédie méthodique, ou, par ordre de matières, Volume 1

Couverture
chez Panckoucke, 1784
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 334 - ... c'était un commerce ou un trafic établi sur .l'industrie, qui devait apporter l'or et l'argent dans le royaume. On a défendu de planter des vignes ; on a recommandé la culture des mûriers ; on a arrêté le débit des productions de l'agriculture et diminué le revenu des terres pour favoriser des manufactures préjudiciables à notre propre commerce.
Page 246 - C'est ce qui a formé un génie de liberté, qui rend chaque partie très difficile à être subjuguée et soumise à une force étrangère, autrement que par les lois et l'utilité de son commerce.
Page 300 - A ces caufes , & autres à ce nous mouvant, de l'avis de notre confeil & de notre •certaine fcience, pleine puiffance & autorité royale, nous...
Page 320 - Ses richefles ont mis longtems dans fes mains la banque de la Cour , la ferme générale du pays & la direction des monnoies qu'elle frappe tous les ans d'un nouveau coin pour renouveller tous les ans les bénéfices de cette opération. Tant de moyens réunis l'ont mife en état de prêter à la fois au gouvernement dix , vingt & jufqu'à quarante millions de roupies.
Page 70 - La véritable cause de la paresse du paysan opprimé est le trop bas prix du salaire et le peu d'emploi dans les pays où la gêne du commerce des productions fait tomber les denrées en non-valeur, et où d'autres causes ont ruiné l'agriculture. Les vexations, le bas prix des denrées, et un gain insuffisant pour les exciter au travail, les rendent paresseux, braconniers, vagabonds et pillards. La pauvreté forcée...
Page 396 - Hollandois avoient hafardé d'y aller, fans être arrêtés par la loi qui en interdifoit l'entrée à tous les étrangers. Comme, fuivant l'ufage de leur nation, ils offroient leurs marchandifes à beaucoup meilleur marché que celles qui venoient de la métropole , ils furent accueillis favorablement. Ces interlopes dirent à leur retour, que le pays étoit dans une efpece d'anarchie-, que la domination...
Page 241 - Le troisième est coupé : au 1, d'azur à trois fleurs de lis d'or à la bordure de gueules, chargée de huit...
Page 62 - ... qu'il ne se forme point de fortunes pécuniaires, ou du moins qu'il y ait compensation entre celles qui se forment et celles qui reviennent dans la circulation; car autrement ces fortunes pécuniaires arrêteraient la...
Page 63 - ... fabriquer chez elle. Par ces achats on provoque le commerce réciproque ; car si on...
Page 305 - Si donnons en mandement à nos âmes & féaux confeillers les gens tenant notre cour de parlement à Paris , que ces préfentes ils aient à faire lire , publier...

Informations bibliographiques