Censure, autocensure et art d'écrire: de l'antiquité à nos jours

Couverture
Editions Complexe, 2005 - 375 pages
À quoi donc correspond le mot censure? Le champ d'application est vaste. Censure religieuse et politique vont souvent de pair. Mais, plus près de nous, comment oublier la censure éditoriale, la censure économique, l'autocensure? De "L'art d'aimer" d'Ovide à la "Lolita" de Nabokov, des lectures d'Aristote du XIIIe siècle aux écrits du marquis de Sade, ce livre suit le fil de ce phénomène paradoxal que constituent la censure et l'autocensure : néfastes par nature pour la réception des oeuvres, elles ont souvent le pouvoir singulier d'agir efficacement sur la création littéraire ou artistique en général. Heureusement, un art d'écrire et un art de lire, tissés à travers ce volume, transcendent la censure et se présentent comme antidote au "politiquement correct" dont on sous-estime trop, aujourd'hui, la perversité.

À l'intérieur du livre

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Avis d'utilisateur - Signaler comme contenu inapproprié

السيح البمب

Pages sélectionnées

Table des matières

Section 1
7
Section 2
11
Section 3
37
Section 4
49
Section 5
61
Section 6
73
Section 7
87
Section 8
88
Section 18
205
Section 19
213
Section 20
219
Section 21
231
Section 22
243
Section 23
259
Section 24
271
Section 25
281

Section 9
95
Section 10
127
Section 11
131
Section 12
143
Section 13
157
Section 14
165
Section 15
183
Section 16
187
Section 17
191
Section 26
303
Section 27
325
Section 28
353
Section 29
369
Section 30
375
Section 31
Section 32
Section 33
Droits d'auteur

Expressions et termes fréquents

Informations bibliographiques