Abrégé de l'Histoire générale des Voyages continué par Comeiras, Volume 16

Couverture
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 257 - ... trouvoit entre deux montagnes; je suivis leur conseil; mais quand je vis ce pont, ma frayeur fut extrême. Imaginez-vous deux pointes de montagnes escarpées et séparées par un précipice affreux , ou plutôt par un abîme profond, où deux torrens rapides se précipitent avec un bruit épouvantable.
Page 355 - Petaplan , &dont celle.ci n'eft qu'une partie. A l'entrée de cette Baie , & à quelque diftance de la montagne , on découvre un amas de rochers, blanchis des excrémens de divers oifeaux. Quatre de ces rochers , qui font plus gros que les autres , & qui ont aflez l'apparence d'une croix , s'appellent les Moines blancs* Ils font a...
Page 263 - L'Empereur voulut, à fon tour , lui donner le même amufement ; envain le Mandarin s'en excufa. Il fallut fouftrir que fon Maître lui rendît l'office de palfrenier. Après cette bizarre promenade, combien de fois , lui dit l'Empereur , fuis-je plus grand & plus puiff'ant que toi ? Le Mandarin fe profternant à fes pieds , lui répondit que la comparaifon était impoffible.
Page 10 - ... toujours vertes, pleines d'un suc aqueux et peu sucré. Leur jus est gras ; il est difficile à purifier et à cuire ; et le sucre qui en provient est toujours molasse, peu grené, et sujet à se décuire et à devenir en marmelade ou en cendre. « Les terres qui n'ont pas de fond, et où les racines de la canne trouvent bientôt le tuf ou le roc, comme sont la plupart des terres usées, des basses terres de la Martinique et de la Guadeloupe, ne produisent que de petites cannes comme des rottins,...
Page 441 - ... qu'il y vit en abondance, et qui, suivant la signification hollandaise du mot, sont extraordinairement lourds. Ils ont le corps si gros, en comparaison des ailes, qu'on est surpris qu elles puissent enlever une si pesante masse.
Page 2 - Soleil, mais voir en même jour le déclin & le croiffant de la Lune. Si les jours font chauds, les nuits font d'une fraîcheur proportionnée. Si la chaleur du Soleil ouvre les pores de tout ce qui fe trouve fous lui, la...
Page 355 - Cinq milles au-delà , & toujours à l'Oueft , on trouve un mondrain , qui fe préfente d'abord comme une Ifle : trois milles plus loin , à l'Oueft , on voit un rocher blanc, aflez remarquable, à deux cables du rivage , dans une baie d'environ neuf lieues d'ouverture. Sa pointe occidentale forme une montagne, qui fe nomme Petaplan.
Page 68 - Il contient beaucoup de graines grilatres, de la groflëur de nos petits pois. On fait cuire ce fruit avec toute forte de viande; Les Femmes & les Filles Créoles en mangent beaucoup , dans un mets qui eft propre à leur fexe , où elles font entrer toute» fortes d'herbes, fans en excepter les plus dégoûtantes, & qu'on nomme Cailaroa.
Page 22 - ... en verd. Elle provient d'une pellicule rouge, qui couvre de petites graines blanches & rondes , dont le fruit du rocouvier eft rempli.
Page 64 - ... minces , d'un verd un peu brun. Le bois d'Inde , porte deux fois l'an de petites fleurs blanches, qui rougiflènt un peu vers l'extrémité, & qui forment de petits bouquets, auxquels fuccèdent de petites graines de la confiftance des noix mufcades , & de la grofleur commune des capres , dont l'odeur & le goût repréfentent un mélange de girofle , de canelle & de mufcade.

Informations bibliographiques