Stéphane Grappelli - Mon violon pour tout bagage: Mémoires

Couverture
Calmann-Lévy, 1 avr. 2014 - 228 pages
A quatre-vingt-quatre ans, Stéphane Grappelli arpente les scènes du monde entier, son violon pour tout bagage. Fils d'un professeur italien sans le sou, élevé pauvrement, il a gardé de son enfance à Montmartre la gouaille d'un Gavroche et l'appétit d'un aventurier. Avant de devenir le prince incontesté du violon jazz, il a accompagné au piano les films de Charlot dans les salles obscures, Fréhel, Pauline Carton ou Charles Trénet à la radio.
Puis vint l'association miraculeuse avec Django Reinhardt qui donna naissance au plus célèbre ensemble de jazz européen, le Quintette du Hot Club de France.
Après l'exil anglais pendant la guerre, Stéphane Grappelli, de retour en France, côtoya Miles Davis, Kessel et Cocteau dans les caves de Saint-Germain. Enfin, les années 70 seront celles de sa consécration internationale.
Immense musicien, il a joué avec les plus grands, de Duke Ellington à Yehudi Menuhin, et nous restitue aujourd'hui la mémoire d'un siècle de jazz.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

À propos de l'auteur (2014)

.

Informations bibliographiques