Les sectes et l'ordre public

Couverture
Presses Univ. Franche-Comté, 2005 - 350 pages
La doctrine juridique privilégie d’ordinaire la liberté individuelle. Elle se fonde sur la Déclaration de 1789 : les droits de chacun ne rencontrent d’autre limite que ceux d’autrui. Les sectes ne rencontreront alors nul obstacle à leur expansion ; le refus de soins médicaux, le travail fourni gratuitement, pour ne citer que quelques exemples, ne portent pas atteinte à la liberté de quiconque. D’autres normes peuvent-elles être opposées au défi du sectarisme? Cet ouvrage a justement pour objectif de rechercher les normes susceptibles de protéger l’individu contre lui-même sans pour autant porter atteinte à la tradition libérale française. Il fait suite à la thèse soutenu par l’auteur, Gilbert Klein, en juin 2004 à l’Université de Bourgogne, sous la direction du Professeur Jean-Claude Fortier, actuellement Président de cet établissement.
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Table des matières

Préfaces
3
Remerciements
9
Chapitre
43
La transcription de lordre public libéral en droit interne
257
Conclusion de la seconde partie
325
Conclusions
331
DrogueStop
339
Communications au Rapporteur spécial sur lintolérance religieuse des Nations unies
345
Droits d'auteur

Expressions et termes fréquents

Informations bibliographiques