La France protestante: ou, Vies des protestants français qui se sont fait un nom dans l'histoire depuis les premiers temps de la réformation jusqu'à la reconnaissance du principe de la liberté des cultes par l'Assemblée nationale; ouvrage précéde d'une notice historique sur le protestantisme en France, suivi de pièces justificatives, et rédigé sur des documents en grand partie inédits, Volume 3

Couverture
Genève, 1852 - 10 pages
 

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 19 - Moyen de parvenir. Œuvre contenant la raison de tout ce qui a été, est et sera, avec démonstrations certaines et nécessaires selon la rencontre des effets de vertu, i vol 12 fr . BIRÉ.
Page 16 - Le Tableau des riches inventions couvertes du voile des feintes amoureuses qui sont représentées dans le Songe de Poliphile, dévoilées des ombres du songe et subtilement exposées par Béroalde, Paris, M.
Page 173 - S'il est quelque chose qui ne soit pas en mon pouvoir, c'est de paralyser la Convention, et surtout en fait de finance. Jamais je ne me suis mêlé de cette partie: mais, par des considérations générales...
Page 393 - Lestrange, vieil gentilhomme et de ses principaux conseillers, cheminant en même équipage et blessé, fit en un chemin large avancer sa litière au front de l'autre, et puis passant la tête à la portière, regarda fixement son chef , et se sépara la larme à l'œil avec ces paroles : Si est-ce que Dieu est très-doux.
Page 81 - Comme il avoit eu l'estime et emploi du roi d'Espagne Philippe II, il a fait ce beau cloître à l'Escurial rempli de quarante admirables tableaux, chacun de trois toises en hauteur. Je n'ai rien vu en Europe qui les surpasse en magnifiques inventions, voire ils surpassent tout par leur coloris.
Page 396 - ... que les grâces, que les dons et les offices refusez à tous autres ne lui fussent accordez gaiement à la moindre parole qu'il vouloit prononcer.
Page 135 - Donnons-lui donc, puisqu'il le veut tant, cette gloire d'avoir aussi bien écrit qu'homme de son siècle; mettons-le même, si l'on veut, au-dessus de Luther; car, encore que Luther eût quelque chose de plus original et de plus vif, Calvin, inférieur par le génie , semblait l'avoir emporté par l'étude.
Page 33 - Voyager de nuit, sous le vent, la pluie, la neige; passer au milieu des soldats ou parmi les brigands, moins redoutables pour lui; dormir dans les bois, sur la terre nue, sur une couche d'herbe ou de feuilles sèches, et, comme disent les complaintes, sous la couverture du ciel; habiter des cavernes, des granges abandonnées, des cabanes de...
Page 301 - Assavoir : l'Iliade, l'Odyssée, la Batrachomyomachie, les Hymnes et les Epigrammes. Le tout de la Version...
Page 458 - ... au milieu de cette communauté de connaissances, on ne songeait pas encore à l'apanage du talent. On faisait des vers comme on faisait de la médecine , de la jurisprudence, de la théologie ou de l'histoire ; et tout...