Images de page
PDF

AURELIANENSE.

ULÜSTRISSIMI AC REVEREND ISSIMI

IN CHRISTO PATRIS

DOMINI DOMINI

LUDOVICI-GASTONIS FLEURIAU

D'ARMENONVILLE,

EPISCOPI A U R E L I A N E N S I S(

REGI AB OMNIBUS CONSIL IIS, &c.

Antoriute denuo recognitum & editum.

[graphic][graphic]

AURELIANIS,

Typis, & fumptibus Francisci Rouzeau, Regis,

Sereniflimi Aurelianeniîum Ducis, ac Urbis Typography

via San&x Catharine.

-*——— - t _

M. D С С X X V I.

CUM PRIVILEGIO REGIS.

[ocr errors][graphic][graphic]

D A R M E N O N v I L L E.

[ocr errors]

LUDOVICUS-GASTO FLEURIAU

[ocr errors]

E P I sc o P U s AURELIANENsIs, R E G t A B oMNiB us coN si liis, &c. U N 1 v E R s I s * AN 1 M A R U M R. E c T o R i b u s 1 N N o s T R. » D i o. c E s i const irvris, s ALUTEM ET AEN E D i ct 1 o N E M. ' P isco P o R v λ1 - illud precipuum munus eff,

Í

'; FR AT R E s c A R 1 s s 1 M 1 , ut eorum omnium, quæ ad curam animarum , maximè verò ad Sacramentorum : £ ' I, adminiftration - * -* [*] * dminiftrat onem pertinent. regulas ac formam præféri

-^s > S. * . bant. Felix certè hæcce Diæcefis , cui in hac parte pro

fingulari Praedecefforum noftrorum -, & imprimis bonæ memóriæ

IN 1 c ο L A 1 D E N E T z vigilantia , tam eximiè ac abundè

impenfum eff, ut nihil fupereffe videatur quod requiri pofft & debeat :

Liber etenim Rituum Pontificis iffius operâ elucubratüs fingula , tùm

doctrinam, tùm difciplinam ffeétantia, tam praclarè exhibet . atque

[graphic]
[graphic]
[graphic]
[graphic]
[graphic]
[graphic]
[graphic]

compleâitur , ut noftri; quidem femper omni ftudio &• admiratione ; vicinis autem ac exteris dignu$ vifùs fuerit , ad cujus normam &; leges componerent. Vtèràm cùm hujus Ritualis Libri penuria amni, libentibus Ἄ, faéìum eft ut, in quo opere nihil aliud requiri poterat , jam exemplarium copia defideretur. g Â19 b R £ A Prædecefforum noftrorum veftigiis amantes inh«rere , idque fùmmo honori ducentes , mom novum conficere, fed vetuftum ab eodem Illuftriffimo Avrco Lae 9 D E N E T z \ confèétum typis denuò mandaii cüravimus. Et ut faa labori ipfius atquè operi débita maneat reverentia, quamvis in plerifque Diœcefibus hujufmodi Libro. rum Latino idiomate edendoram ufùs invaluit . Nos nihil immutatum voluimus, quæ Gallic?, quæ Latinè fcripta funt, intaéta relinquimus, id unum cürantes ut illa quæ erant Gallici fermonis, falvâ quantùm licet rerum fùbftanti4, ? rationem loquendi nofirorum temporum ufùi accommodatam reducantur : Ea quippè fùit mens noflra , ifque animus, ut quæcunque ante nos ftatuta /unt , atque in noftra Diácefi confùe-tudine recepta , hjfi aliquid obfaret , illibata fervaremus &'integra. H 1 S igitur, FR AT R E s c A R I ss 1 M 1, non tam noftris, quàm Prædeceffórum noßrorum fruimini laboribus pro veftra oviumque veftrarum fàlute in jffius Ritualis Libri elucubratione libenter `collocatis. Frequens vobis & attenta fit 'illius leétio ; ita fiet ut dignè officii veffri munus obeuntes Nobis gaudium , vobis incrementum gratiae , veftris denique ovibus fàlutis emolumentumfacilè conciliare poffitis. Qu9d t4£ eveniat, monemus vos &* hortamur ut Codicem iftum quem autoritate noflrâ roboramus , omnes apud vos habeatis , mandantes vobis &- præcipientes uteo tam in Sacramentorum adminiftratione quàm in Benediétionibus & Inffrumentis ibidem præfériptis impofterùm utamini , nec alium tribus à promulgatione præfentis Mandati menfibus elapfis , fub pæna fiffenfionis adhibere confidatis. D4tv3 Aurelia in Palatio noftro Epiféopali , Anno Domini millefimo feptingentefimo vigefimo fexto, die verò menfis Junii primâ, * * . ', /. ' • • . '

- - -

1 -

• ' • . . . . . \ , -
* - • , . • . . . - - *

· · - • ' ' . PRIPTILEGE

'-' Р А I У Г £ Ж G'E DVR&T,

LOUIS, Par iA Grace si Dieu Roy De France It Be Navarre î A nos amezSc féaux Confeiilcrs les Gens tenans nos Cours de Parlement, Maîcies des Requêtes ordinaires de noire Hôtel, Grand Confeil, Prévôt de Paris , Baillifs, Sénéchaux, leurs Lieutenant Civils, ii autres no« Jußiciers qu'il apartiendra 5 S A 1 w T. Nôtre amé & féal Confciller en nos Confeils, le Sieur Lo1j Is-gaston Fleuriau P'a Rmeno N T I Líe , Evêque d'Orléans, Nous a fait expofer qu'il avoir befoin de nos Lettres de Privilege pour l'impreiTion des Ufages de ion Diocéfe ; & d'autant qu'il lui eft important que lefdits Ufages ci-detfous expliquez ne puiltent être imprimez par autre Libraire ou Imprimeur que par celui qu'il choiiîra , il Nous a fuplié de luj accorder nos Lettres fur ce neceflaires. A Ce» Causes, voulant favorablement traiter ledit Sienr Evêque, & féconder fes pieufes intentions , Nous lui avons permis & permettons par ces Préfentes, de faire imprimer par tel Imprimeur ou Libraire qu'il voudra choilir, tous les Bréviaires, Diurnaux, Mipls, Rituels, Antiphoniers, Manuels . Graduels , Procejfionaux . Epifioliers , Pfatttiers, Demi-Pfautiers, Directoires , Heures, Catechijmes, Ordonnances, Mandemens, Statuts Synodaux» Lettres Paßorales ,&Inftruciions à l'ufage de fondit Diocéfe , en tels volumes, forme, marge, caraaeres, conjointement ou feparément, & autant de fois que bon lui fcmblera, &. de les faire vendre& débiter par tout nôtre Royaume, fendant le teins de fon Epifcopat , à compter du lourde la datte defdites_Prefenr.es; fans toutefois qu'à l'occafion des Livres ci-dciTus fpecifiez il puifle en être imprime d autres qui ne foient pas dudit Sieur Evêque. Faifons défenfes à toutes fortes de perfonnes de quelque qualité & condition qu'elles foient, d'en introduire d'impreflion étrangère dans aucun lieu de notre obénTance: Comme aufli à tous Imprimeurs, Libraires & autres que celui qae ledit Sieur Evêque aura choifi, d'imprimer ou faire imprimer lefdits Livres ci-deiîus ípecifiez en tout ni en partie , ni même d'en vendre ni débiter fans Ion confentement , ni d'en faire aucuns extraits , ious quelque prétexte que ce ibit, d'augmentation, correction, changement de Titre, même de traduction étrangère ou autrement, fans la permiilîon exprefie & par écrit dudit Sieur Evêque, ou de ceux qui auront droit de lui f à peine de confifeation des Exemplaires contrefaits, de trois mille livres d'amende contre chacun des contrevenans, dont un tiers à Nous, un tiers à l'Hôtel-D:cu de Paris, l'autre tiers audit Sieur Evêque, ou à celui qui aura droit de lui, & de tous dépens, dommages 8c intérêts; à la charge que ces Picfentes feront euregiftrées tout au long fur le Regiftre de la Communauté des Libraires & Imprimeurs de Paris ,& ce dans trois mois de la datte d'icelless que l'imprclTion de ces Livres fera faite dans nôtre Royaume , & non ailleurs , en bon papier & en beaux caracteres, conformément aux Reglemens de la Librairie , & qu'avant quede les expofer en vente , les Manufcrits ou Imprimez qui auronr fervi de Copie à l'impreiïion dcfdits Livres , feront remis es mains de nôtre trés-cher &feal Chevalier Garde des Sceaux de France IcSieur Fleuriau D'armenonville , Commandeur de nos Ordres; & qu'il en fera enfuite remis deux Exemplaires de chacun dans nôtre Bibliothèque publique, un dans celle de nôtre Château du Louvre, & un dans celle de nôtredit très-cher & féal Chevalier Garde des Sceaux de France le Sieur Fleuriau D'armenonville , Commandeur de nos Ordres j le tout à peine de nullité des Préfentes :du contenu desquelles vous mandons & enjoignons défaire jouir .ledit Sienr Evêque, ou ceux qui auront droit de lui, Se de fes ayans caufe , pleinement & paisiblement, fans foufrrir qu'il leur (bit fait aucun trouble ni empêchement. Voulons que la copie dcfdites Piéfentes qui fera imprimée tout au long au commencement ou à la fin defdits Livres, foit tenue pour dûment lignifiée, & qu'aux copies collationnées par l'un de nos amez& feaur Confcilleis Si Secretaires foy foit ajoutée comme à l'Original. Commandons au premier nôtre Huiflier ou Sergent défaire pour l'exécution d'icelles, tous A£tes requis & necelTaires, fans demander autre pcrmiÀion , & nonobltant Clameur de Flaro, Charte Normande, Si Lettres à ce contraites: Car tel eft nôtre plaiiir, Donné à Paris, le vingtième jour du mois de Décembre, l'an de grace mil l'ept ecus vingt-cinq ¡ 8c de nôtre Regne, le onzième. Par le Roi en fou Confeil, ligné, Sain s On.

1 Regiflré fur le Reoiflre VI. de la Chambre Royale & Syndicale de la Librairie ¿» Imprimerie de Taris, пит 54o- fol. 175. conformément au Reglement de 1713- qui fait défenfes , Art. IV. à toutes perfonnes de quelque qualité qu'elles foient . autres que les Librares & Imprimeurs , devendré, débiter fr faire, afficher aucuns Livres pour les vendre en leu+s noms , foit qb'il s sen difent les Atfteurs ou autrement,: ¿•¡àUcharge de fournir les exemplaires prercrtts par l'Article CV-llI. du même Reglement. .A Parie, le 11.'Décembre 171t- Signé, Bru Net, Syndic.

Et ledit Seigneur Evcquç a cédé 8c tranfporté à François Rouzeau, Imprimeur.du Roy à Orleans; fon droit de Privilege pour le prefent Rituel, fuivant l'accord fan entic ledit Seigneur Evêque, 8$ liait Rouzeau. ... «

b

« PrécédentContinuer »