Le Miroir des muses: Poétiques de la réflexivité à Rome

Couverture
Presses Univ. Septentrion, 1995 - 497 pages
Cet ouvrage se présente comme une contribution à l'étude des procédés spécifiques de l'autoréférence dans la poésie latine. Après une première partie consacrée aux diverses métaphores, artisanales et biologiques, au moyen desquelles les poèmes se représentent eux-mêmes, et aux valeurs idéologiques, esthétiques et génériques qui leur sont associées, la seconde s'attache à reconstruire quelques arts poétiques figurés allégoriquement dans des oeuvres appartenant à des genres particulièrement représentatifs de la romanité : la comédie (Térence), l'épopée (Lucrèce, Virgile et Silius Italicus), la bucolique (Virgile) et l'élégie (Properce, Ovide).
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Table des matières

Le poétique et le métapoétique
8
Le double parcours
16
Lidentité du texte
28
Linscription antique comme modèle textuel
35
Autogenèse et genèse du texte
45
Lopus textuel
51
Le texte et les textes unité et évidence du texte
73
La fonction paratextuelle du texte écrit
81
Du texte à lidéologie
105
Poésie généricité alexandrinisme et romanité
111
Le mythe de la double fondation
117
Le thème de linspiration et ses quatre modalités poétiques
128
Les prologues ou la comédie de la poièsis
202
LHymne à Vénus et la renaissance de lépopée
242
Catulle et le fil dAriane
495
La catabase initiatique
497

Lordre du texte
97

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

À propos de l'auteur (1995)

maître de conférences de latin, Université Charles-de-Gaulle Lille III

Informations bibliographiques