Lumières et révolutions (1715-1815)

Couverture
Presses Universitaires de France, 22 janv. 2014 - 232 pages
En un siècle, la France, modèle de la monarchie absolue, est devenue un État constitutionnel. Comment cette mutation profonde s’est-elle opérée ? Comment sont nées les valeurs des Lumières et comment sont-elles devenues communes à la majorité des Français ? Qui sont ces hommes des Lumières qui renversent un roi, inventent une république puis construisent un Empire, sans jamais perdre de vue la finalité d’un bonheur universel ? Ce livre répond à ces questions en s’appuyant sur une historiographie récente et souvent polémique.
La conscience qu’ont les Français de l’époque, à tous les niveaux, de vivre ces révolutions intellectuelles et sociales a rendu insupportable l’incapacité de la monarchie absolue à se réformer quand elle a été confrontée à la crise : là est née la Révolution des droits de l’Homme. Les violences, les drames de la Terreur et des guerres napoléoniennes font partie intégrante de cette transformation profonde et durable de la France, dont la période révolutionnaire et l’Empire sont des moments d’expérimentation et de concrétisations, souvent tragiques, des idées des Lumières. Reste qu’encore aujourd’hui, les vibrations de cette explosion résonnent dans le monde entier.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

À propos de l'auteur (2014)

Normalien, agrégé, docteur en histoire, Olivier Coquard est professeur de chaire supérieure au Lycée Henri IV. Pédagogue très investi dans l’ouverture sociale, il est aussi spécialisé dans l’histoire des Lumières et de la Révolution française. Il est notamment l’auteur d’un ouvrage de référence sur Marat (Fayard, 1993) et collabore régulièrement à la revue Historia.

Informations bibliographiques