Philosophie et art numérique: un monde extraterrestre

Couverture
L'Harmattan, 2014 - 294 pages
La manifestation artistique Mothership (Nantes, 2010), conçue par Michaël Sellam, artiste invité à l'école des beaux-arts de Nantes, autour d'un scénario inspiré du cinéma de science-fiction et de " mondes parallèles ", nous a permis de mener un questionnement inédit portant sur le travail d'artistes émergents faisant appel aux techniques du numérique (son, multimédia...) Si les oeuvres ont été abordées sous l'angle classique de l'analyse voire de la psychanalyse, et de la déconstruction, elles ont surtout été le point de départ de discussions et réflexions philosophiques originales prenant appui sur une théorie des appareils - à distinguer des simples dispositifs et systèmes de communication - visant à appréhender les enjeux actuels de l'art et de la culture, innervés par une techno-science qui se voudrait porteuse d'espoir et d'utopie, quand elle se trouve bien souvent emportée dans des dérives commerciales, totalitaires et sectaires : l'individu, pris dans une temporalité vide, effrénée, et dépossédé d'une technique qu'il n'a pu intérioriser, se retrouve prolétarisé (Stiegler). Quelles seraient les alternatives à un tel phénomène ? Comment, par l'expérience, matérialiser les immatériaux. La figure polymorphe - à la fois fantastique, imaginaire, sociale et politique - de l'extraterrestre (étranger, handicapé, hérétique, parasite, fou, génie, monstre, ange ou sauveur...) s'est progressivement imposée, nous conduisant à interroger les problématiques portant sur la différence et sur les différends qu'elle suscite, sur l'errance, la spectralité, l'événement et l'univers infini, l'archaïque et l'ultramoderne... Le rapport entre art et croyance, science et idéologie, foi et savoir (Derrida) s'est révélé déterminant dans notre réflexion, la pierre angulaire se situant dans la technique, potentiellement aliénante du fait des normes qu'elle met en jeu, ou au contraire émancipatrice, quand elle parvient à dépasser sa condition hylémorphique.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Informations bibliographiques